weighexperts.com
Image default

une lycéenne remporte le prix départemental Plaisir d’écrire pour sa nouvelle et vise le titre national

Notez cet article



En février dernier, Pauline Vargenau, en classe de terminale au Lycée La Malgrange à Jarville, a décroché avec sa nouvelle, “Les yeux dans les yeux”, le premier prix départemental du concours “Plaisir d’écrire” de l’AMOPA. Elle est désormais en compétition pour remporter le prix national.

Elève au lycée La Malgrange de Jarville près de Nancy, Pauline Vargenau, âgée de 17 ans, va tenter de remporter un prix national d’écriture.

En février 2021, sa nouvelle “Les yeux dans les yeux”, lui a permis de décrocher le premier prix départemental du concours “Plaisir d’écrire” proposé par l’association des membres de l’ordre des Palmes Académiques (AMOPA). C’est cette distinction qui lui permet de concourir à l’échelon national.

Happer le lecteur, dès le début.

Pauline Vargenau, jeune nouvelliste

Au lycée, Pauline a choisi l’option “Humanité, littérature et philosophie”. C’est sa professeure qui a signalé le concours “Plaisir d’écrire” à la classe. Comme Pauline écrit depuis son plus jeune âge, elle décide de se lancer.

Amatrice de mangas et de romans policiers, elle s’est inspirée de ses lectures pour écrire sa nouvelle, qui débute par un meurtre.
“L’objectif est de happer le lecteur, dès le début”, dit-elle.

L’histoire se déroule Outre-Rhin, à Neuharlingersiel, un port de pêche, situé dans le Harlingerland, en Frise orientale, le long de la mer du Nord.
“J’avais plus de matière en Allemagne qu’en France”, raconte la jeune nouvelliste. “Cette ville portuaire offre un joli cadre pendant les fêtes de Noël.”  

Vous pouvez découvrir ci-dessous la nouvelle de Pauline, dans son intégralité.

La nouvelle qui a permis à Pauline Vargenau de décrocher le 1er prix départemental du concours “Plaisir d’écrire”.

Et si vous voulez quelques indices avant d’entreprendre la lecture, sachez que l’intrigue se déroule dans le manoir de la mer, Herrenhaus des Meeres. Ce lieu lui a semblé idéal pour un double assassinat, perpétré par l’intendante de cette maison bourgeoise. Dévorée par la jalousie, elle y tuera une domestique, la maîtresse du propriétaire et leur enfant, victime collatérale. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source link

A lire aussi

Un air de fête pour l’inauguration de la ligne rénovée Beauvais-Le Tréport

adrien

INFOGRAPHIES. Coronavirus : 7 décès de plus dans les hôpitaux des Hauts-de-France, 21 hospitalisations

adrien

naufrage pour Valenciennes (0-4), Dunkerque patine (1-1)

adrien

“je ne mange plus sur mon balcon”

adrien

Déconfinement – Nos idées de balades dans le Nord Pas-de-Calais (circuit 7) : les phoques à Berck

adrien

Les prévisions météo pour ce jeudi 30 juillet : masque, maillot et ventilo

adrien