weighexperts.com
Image default

un policier blessé après une course-poursuite, deux personnes en garde à vue pour tentative de meurtre



Une course-poursuite a eu lieu mardi 5 octobre entre deux jeunes hommes et la police d’Epinal (Vosges). Un policier a été blessé. Jeudi 7 octobre, deux personnes sont en garde à vue pour tentative de meurtre au commissariat de Nancy.

Deux individus ont été interpellés, mardi 5 octobre 2021, à Epinal (Vosges), après une course poursuite avec les forces de l’ordre.

« Je voudrais d’abord saluer le courage de mes collègues, qui ont très certainement évités que les faits aient des conséquences beaucoup plus dramatiques pour tout le monde », explique William Wulleman, secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance-Police-Nationale.

Le conducteur peut avoir des réactions qu’il est trop difficile d’anticiper.

William Wulleman

Secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance-Police-Nationale.

Jeudi 7 octobre, deux personnes sont entenduse à Nancy (Meurthe-et-Moselle) dans les locaux de la police judiciaire qui est chargée de l’enquête. Ils ont été placés en garde à vue pour tentative de meurtre. « On a réussi à les interpeller, car s’approcher d’un véhicule qui refuse malgré tout le contrôle, reste toujours très risqué », ajoute William Wulleman.

Un policier blessé devant l’école d’Ambrail

Les deux hommes ont pris la fuite lors d’un contrôle routier de la police d’Epinal.

Ils auraient tenté de foncer sur les policiers qui ont répliqué en tirant des coups de feu. Les faits se sont déroulés dans le faubourg d’Ambrail, devant une école, dans le centre de la ville en fin d’après-midi, vers 18h. « Dans ce type d’action, les choses vont très vite et c’est très compliqué, car le conducteur peut avoir des réactions qu’il est trop difficile d’anticiper. »

Un policier a été heurté par une voiture.

Il a été blessé à la cheville et il a été hospitalisé, ses jours ne sont pas en danger. Le procureur de la République d’Epinal, Nicolas Heitz, explique « il s’agit, pour l’heure, d’une tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique ». L’enquête a été confiée à la direction territoriale de la police judiciaire de Nancy.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source link

A lire aussi

les cavistes peuvent-ils (encore) sauver Noël ?

adrien

il ramasse les déchets en courant et à vélo depuis Bollezeele dans le Nord

adrien

l’Etablissement français du sang lance un appel urgent au don de sang

adrien

Nancy va ouvrir une des premières salle de change pour handicapés en France, on vous explique pourquoi c’est un progrès

adrien

George Floyd, MCA Maubeuge : pourquoi les manifestations sont-elles tolérées malgré les règles sanitaires ?

adrien

Le RC Lens battu à Nice pour son retour en Ligue 1

adrien