weighexperts.com
Image default

un festival de street art pour animer les rues tout l’été



Cet été, à Calais, ce sera street art au programme. Le Calais Street Art Festival commence à voir le jour dans les rues et les fresques vont s’accumuler durant les semaines à venir. 

Depuis le 3 juillet et jusqu’au 30 août, le street art est à l’honneur à Calais. Des fresques murales géantes vont recouvrir petit à petit les murs de la ville, réalisées par une cinquantaine d’artistes dans le cadre du Calais Street Art Festival. 

À l’origine de ce projet, l’artiste calaisien Vyrüs, de son vrai nom Nicolas Flahaut. Un festival étendu sur deux mois, réalisé avec la mairie de Calais, qui a souhaité revoir son programme d’animations estivales à la lumière de la crise sanitaire. 

« On a organisé ça assez vite. Il fallait un projet qui réunisse les gens, sans forcément créer de trop gros attroupements, le street art s’est facilement imposé. »

Nicolas Flahaut

Première fresque, sur un mur au Minck, par l’artiste Swed Oner, originaire du Gard. « Il l’a commencée le 1er juillet. Elle devait démarrer quelques jours plus tôt, mais la météo nous en a empêché », précise Nicolas Flahaut.

Elle représente Michel Vasseur, un Calaisien de 52 ans et dont le visage a retenu l’attention de l’artiste, au point de l’immortaliser en géant. 

Des œuvres dans toute la ville avec des démonstrations chaque week-end

Au programme cet été, tous les vendredis et samedis, de 17 heures à 20 heures, des démonstrations par des artistes réunis dans les rues de Calais. Des fresques et œuvres sont prévues près de la gare, sur le mur d’un particulier, au-dessus du casino, mais aussi sur deux murs à la Maison pour Tous. 

Sur la digue, des trompe-l’œil feront également leur apparition dans les jours à venir. Un bus fera le tour de la ville, et les plots anti-intrusion, blocs de béton pour protéger des voitures dans les espaces piétons, seront redécorés par les artistes. 

Fin août, une nouvelle édition du Jam Etend’Art

Point d’orgue du festival, le Jam Etend’Art, manifestation annuelle des graffeurs à Calais, où chacun décore cinq mètres d’une immense fresque.  Malheureusement, elle ne sera pas ouverte au public le temps de sa réalisation, contrairement aux années précédentes, au vu de la crise sanitaire. 

« Si les conditions nous le permettent, nous ouvrirons avec plaisir au public, mais à l’heure actuelle, nous préférons rester prudents » souligne Nicolas Flahaut. Il faudra attendre la réalisation du projet pour l’admirer. 

Tous les artistes souhaitent que leurs fresques restent dans les rues de la cité des Six Bourgeois, « même si notre art est fait pour être éphémère ».

Et pour recouvrir le plus de murs possible à Calais, il espère également que la météo sera au rendez-vous. 

Les Gens des Hauts : rencontre avec le graffeur Vyrüs



©France 3 Nord Pas-de-Calais



Source link

A lire aussi

à Calais, appel à un « moratoire » sur les démantèlements de campements de migrants

adrien

Municipales 2020 à Laxou : ce qu’il faut retenir du débat du second tour

adrien

l’industrie recherche 1.800 apprentis pour la rentrée de septembre

adrien

comme hier, et avant-hier et avant-avant hier

adrien

Concours Lépine 2022. Olivier Rognon, pompier de la Somme reçoit 2 prix pour son système d’évacuation des victimes : « c’est énorme et symbolique »

adrien

EELV, PS, PCF, LFI… La gauche choisit ses chefs de file, mais peine à s’unir dans les Hauts-de-France

adrien