weighexperts.com
Image default

un couvre-feu confirmé par Jean Castex en Meurthe-et-Moselle

Notez cet article



Six jours après l’instauration d’un couvre-feu entre 21 heures et 6 heures du matin dans neuf grandes agglomérations dont Paris, le gouvernement annonce l’extension de ces restrictions à d’autres zones du pays dont la Meurthe-et-Moselle qui va connaître un couvre-feu dès vendredi minuit.

Les observateurs politiques avaient tout de suite remarqué que c’était le premier ministre Jean Castex et non seulement le ministre de la santé Olivier Véran qui allait participer ce jeudi à la conférence de presse hebdomadaire sur la pandémie de Covid-19. Un premier ministre pour annoncer de nouvelles mesures restrictives sur le territoire dans une trentaine de départements avec à la clef de nouveaux couvre-feux. La Lorraine avait échappé à la première salve de confinement nocturne mais pas cette fois-ci puisque le gouvernement a décidé d’instaurer un couvre-feu en Meurthe-et-Moselle dès vendredi minuit, pour une durée de six semaines.
 
Ce couvre-feu ne signifie pas une application stricte dans tout le département. Ce sera au préfet de trancher ses zones d’application. Contacté par téléphone, Thierry Vincent, responsable de l’UMIH Meurthe-et-Moselle (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) a déploré avoir été mis “devant le fait accompli.
 

Mathieu Klein, le maire de Nancy a prévu d’intervenir sur Facebook ce soir à 18h15 dans le cadre de l’évolution de la crise sanitaire. A ses côtés : le préfet de Meurthe-et-Moselle fera une intervention. Sans doute pour préciser les modalités d’application. Il y a deux jours, Mathieu Klein avait pourtant avancé qu’un couvre-feu n’était pas à l’ordre du jour à Nancy.

Taux d’incidence en hausse à Metz et Nancy

En Moselle et en Meurthe-et-Moselle, parmi les nombreux indicateurs observés à la loupe celui du taux d’incidence -c’est à dire le nombre de nouveaux cas pour 100 mille habitants au cours des sept derniers jours- grimpe nettement ces dernières semaines. Ne serait-ce que dans les deux grandes villes de la région Lorraine, Metz et Nancy, la circulation du virus continue de s’accroître. Ce taux d’incidence atteint désormais les 173,2 cas pour 100 mille habitants dans le 54 et avoisine même les 200 dans la cité ducale. Une dégradation très nette qui oblige le gouvernement de Jean Castex à prendre cette mesure radicale qu’est le couvre-feu.

Même si le nombre de patients Covid-19 dans les services de réanimation ne connaît pas d’explosion à proprement parler, il y a une montée régulière du nombre de lits occupés par des malades du Covid-19. Selon Lionel Nace, le chef du service des urgences du CHU de Nancy “les chiffres sont en croissance c’est certain. Par contre, il n y a pas énormément de cas graves, la réanimation n’est pas saturée du tout. Maintenant l’évolution quand on voit ce qui se passe dans certaines métropoles, il est possible que cela évolue comme ça.

Nouvelles mesures restrictives à Metz

En Moselle il n’y aura pas de couvre-feu pour l’instant mais le préfet Laurent Touvet devrait annoncer ce soir une fermeture anticipée des bars et restaurants dans l’agglomération de Metz à partir de 22 heures dès samedi soir. Une fermeture anticipée négociée avec les représentants des restaurateurs. “C’est un bon compromis” admet Agnès Lorang, secrétaire générale de l’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie), “nous redoutions une fermeture à 21 h mais à force de discussions et d’échanges, nous sommes tombés d’accord sur 22 h. On va s’adapter encore une fois. On a conscience de la situation et des problèmes mais finalement on maintient l’activité économique tout en préservant la sécurité, c’est l’essentiel“.

Hausse des contaminations en Sarre et au Luxembourg

La deuxième vague que connaît la France avec une recrudescence du nombre de cas n’épargne pas non plus nos voisins chez qui le nombre de contaminations est également en forte hausse. Une situation alarmante selon la ministre de la santé luxembourgeoise Paulette Lenert qui a comptabilisé dans son pays 416 nouveaux cas de Covid-19 en l’espace de 24 heures. De même en Sarre, la plus petite région d’Allemagne connait une envolée du nombre de nouvelles contaminations avec 219 cas supplémentaires en une journée. A l’échelle du pays, on recense 11 287 nouvelles contaminations en 24 heures soit un record depuis le début de la pandémie. 
 





Source link

A lire aussi

Jonathan Ikoné, enfin décisif au LOSC, a saisi sa chance

adrien

Coronavirus. “Le Covid-19 est toujours là mais nous le contrôlons” : le directeur de l’ARS fait le point sur l’épidémie

adrien

ce qu’il faut retenir du débat du second tour

adrien

La galère pour trouver un job d’été dans les Hauts-de-France : quels secteurs recrutent en pleine crise sanitaire ?

adrien

Tourcoing : Gérald Darmanin, tout juste élu maire de Tourcoing, devrait finalement rester ministre

adrien

Laurent Thiery, historien de la Coupole d’Helfaut, sort de l’oubli les déportés de Dora

adrien