weighexperts.com
Image default

un centre de vaccination éphémère installé dans le magasin Ikea

Notez cet article



La campagne de vaccination s’essouffle un peu plus chaque jour. Alors, pour remobiliser les candidats, il faut souvent faire preuve d’originalité. A Metz (Moselle) un centre s’est installé dans le magasin Ikea. Le Docteur Alain Prochasson nous explique pourquoi.

Toute la journée, samedi 3 juillet 2021, une opération de vaccination est organisée au magasin IKEA de La Maxe (Moselle). L’ARS et la préfecture de Moselle ont mis en place ce dispositif de vaccination sans rendez-vous. “Dans la matinée de samedi on a déjà réussi à convaincre une trentaine de personnes pour participer à cette campagne “aller vers””, explique le docteur Alain Prochasson, responsable du centre de vaccination.

“Il y a une réelle baisse de la demande pour la vaccination, et donc c’est très important qu’on puisse vacciner le maximum de gens pour éviter une possible quatrième vague”, ajoute-t-il. Normalement environ 200 doses de vaccin contre le Covid-19 seront injectées aux personnes volontaires de plus de 12 ans par le personnel médical de la CPTS Metz. “On a prévu 200 doses et s’il faut en faire plus on pourra s’adapter. L’important c’est de motiver un maximum de monde pour aller se faire vacciner car on considère qu’à partir du moment où il y a moins de patients qui se trouve dans les centres de vaccination il faut trouver des solutions pour rencontrer du monde et séduire et motiver un maximum de gens”, dit Alain Prochasson. “A priori ça marche pas trop mal dans les cinémas, les grandes surfaces, et nous sommes là pour assurer un service médical de qualité pour permettre aux gens de se vacciner alors qu’ils n’ont peut-être pas le temps de le faire dans la semaine”.

Environ 523.000 Mosellans ont, au moins, déjà reçu une dose anti-covid.

Une opération exceptionnelle

Pour le Pr Yves Coppieters, médecin épidémiologiste en Belgique, “la vaccination ne doit pas se faire dans des lieux commerciaux, mais bien dans des endroits conçus pour et donc encadrés”.

En Moselle, des opérations similaires se sont déjà déroulées dans des centres commerciaux, Auchan à Semécourt ou encore B’Est à Farébersviller.

Une 4ème vague ? 

Une vaccination obligatoire ciblée est désormais demandée par le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale mis en place par le gouvernement et présidé par l’immunologue Alain Fischer. De son côté, le président du conseil scientifique, le Pr Jean-François Delfraissy sur France Inter, s’attend à une quatrième vague à l’automne, mais elle sera “beaucoup plus nuancée que les trois premières”, grâce au niveau de vaccination atteint.





Source link

A lire aussi

interpellé à Dieulouard, Basile, l’un des faux éducateurs, a été mis en examen

adrien

Le Gang part en live, 3 soirées dès vendredi avec RCN, Radio Caraïb Nancy

adrien

à Chauny, la “colère” des commerces de proximité sommés de fermer boutique

adrien

Le RC Lens égalise de justesse (2-2) et poursuit sa série d’invincibilité en Ligue 1

adrien

deux patients en réanimation à l’hôpital de Dunkerque transférés en dehors de la région, une première

adrien

douceur et beau soleil d’automne

adrien