weighexperts.com
Image default

son ex-mari accusé de harcèlement réagi


Quelques jours après le décès de la youtubeuse lorraine Mava Chou, son ex-mari Adrien Vlog & Blabla a pris la parole, dimanche 26 décembre. Sur Youtube, il rejette toutes les accusations de harcèlement.

Maëva Frossard, connue sous le pseudo Mava Chou, est décédée mercredi 22 décembre. « Je suis au regret de vous annoncer le décès de Maëva, survenu hier en fin de journée. Je vous demande de respecter sa famille », a écrit sa meilleure amie le lendemain sur Facebook. La cause du décès n’a pas été précisée, mais Mava Chou était victime de harcèlement.

Son ex-mari Adrien Czajczynski, alias Adrien Vlog & Blabla, s’est défendu dans une vidéo publiée sur Youtube, dimanche 26 décembre 2021. La youtubeuse Mava Chou, originaire de Lorraine, avait déposé plainte contre lui et contre X pour harcèlement moral avant son décès, précise à l’AFP son avocat Stéphane Giuranna, bâtonnier du barreau d’Épinal (Vosges).

Adrien Vlog & Blabla affirme être « peiné et touché » par ce drame. L’ex-compagnon, aussi le père des quatre enfants, ajoute : « En plein deuil, j’ai pu constater à nouveau que l’intérêt des enfants n’était pas votre priorité à vous pourtant parfois mères de famille. (…) Vous jugez, vous accusez et bien pire encore sous couvert d’anonymat ou de sacro-sainte liberté d’expression ».

Adrien Vlog & Blabla explique que le harcèlement a débuté il y a deux ans. C’est à ce moment là que le couple se sépare. Sur le réseau social Twitter, Mava Chou était régulièrement visée par des commentaires haineux. Plusieurs appels anonymes ont été passés à l’école de ses quatre enfants, alors âgés de 5 à 10 ans.

Elle avait même publié une dernière vidéo le 15 décembre. Maëva Frossard racontait que « ce n’était pas la grande forme depuis deux ans avec des hauts et des bas ». Elle expliquait avoir « beaucoup de soucis personnels, physiquement ce n’était pas non plus la grande forme ».

Mava Chou s’est fait connaître grâce à ses vidéos sur Youtube depuis 2015. Le but était de raconter le quotidien de sa vie familiale à ses 145.000 abonnés.

Sur les réseaux sociaux, les internautes et des célébrités ont rendu hommage à l’influenceuse. Le hashtag #JusticePourMavaChou a même été lancé.

Une enquête pourrait être ouverte par le parquet d’Epinal dans les prochains jours.



Source link

A lire aussi

« nous avons arrêté d’espérer », les professionnels du secteur s’expriment sur la perspective du 15 mai

adrien

Moselle : pendant le confinement, le parc animalier de Sainte-Croix cartonne sur les réseaux sociaux

adrien

les prévisions pour ce vendredi 21 août et les prochains jours

adrien

le maire LFI décroche le portrait d’Emmanuel Macron pour contester sa politique climatique

adrien

un dunkerquois de 22 ans condamné à 2 mois de prison ferme après quatre contrôles sans attestation

adrien

« comme à chaque fois que le temps a fait son œuvre on éprouve de la mélancolie », Nicolas Mathieu

adrien