weighexperts.com
Image default

risque de pollution du fleuve de la Somme après un dysfonctionnement d’une station d’assainissement



Ce dimanche 21 juin, la prefecture de la Somme a été alertée d’un dysfonctionnement dans la station d’assainissement des eaux usées dans la zone industrielle d’Amiens-Nord. Une quarantaine de commune est concernée par des mesures de précautions mises en place quant à l’usage de l’eau.

Il est 20h30 ce dimanche 21 juin, quand la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Amiens-Picardie alerte la préfecture. La station d’assainissement des eaux usées de la zone industrielle d’Amiens-Nord, dont la CCI est le gestionnaire aurait subi un dysfonctionnement. Faisant courir le risque d’une pollution du fleuve de la Somme. 

« Le dysfonctionnement de la station aurait amené le rejet d’eaux usées non traitées dans le fleuve Somme à partir du mercredi 17 juin, ce à la suite d’un rejet de produits qui a été stoppé dès le jeudi 18 juin au soir mais a entraîné une perturbation dans le fonctionnement de la station », selon la préfecture de la Somme.

Analyse de la qualité des eaux

Dans la foulée, la préfecture a mis en place dans la nuit de dimanche à lundi 22 juin une cellule afin de faire le point sur la situation et de prendre des mesures pour « prévenir tout risque éventuel pour la santé humaine et les milieux naturels et pour traiter le dysfonctionnement de la station d’assainissement », détaille Muriel Nguyen, préfète de la Somme, dans un communiqué.

Des analyses de la qualité des eaux de la station sont en cours pour mesurer l’impact de la dilution dans la Somme. On y mesure la concentration en soude des effluents rejetés dans les eaux usées.

Pas d’impact sur la consommation humaine

Selon l’Agence Régionale de Santé (ARS), « aucun captage d’eau potable n’est effectué dans la Somme en aval de la station d’épuration ». Il n’y aurait donc pas d’impact sur l’eau destinée à la consommation humaine. 

Concernant les productions agricoles, les hortillonnages, situés en amont de la station d’épuration, ne sont pas sujet à une pollution de l’eau. La préfecture recommande cependant de laver les produits « arrosés ou irrigués par de l’eau provenant du fossé de Warin et de la partie du fleuve Somme en aval ».

Interdiction de préveler de l’eau dans le fossé de Warin

Un arrêté a été publié par la préfète Muriel Nguyen « interdisant jusqu’à nouvel ordre l’utilisation et le prélèvement d’eau dans le fossé de Warin et dans la partie du fleuve Somme en aval, pour l’arrosage des potagers et cultures et pour abreuver les animaux de compagnie et le bétail ».

Il est également interdit de remplir sa piscine pour les habitations situées en aval du fossé de Warin.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source link

A lire aussi

le LOSC, impressionnant, écrase Lorient et se rapproche de Paris Saint-Germain

adrien

Vos prévisions météo pour ce jeudi 24 septembre : humide et plus frais

adrien

Des centaines de mineurs lorrains de charbon demandent à Douai la reconnaissance de leur préjudice d’anxiété

adrien

comment produire de l’hydrogène vert, zéro déchet, à partir du bois, des scientifiques ont peut-être la solution

adrien

qui est l’ex-socialiste boulonnaise chargée de l’Autonomie ?

adrien

menacé d’une troisième vague, le gouvernement veut un tour de vis dans les écoles

adrien