weighexperts.com
Image default

renforcement des contrôles de police après les annonces du Premier ministre



Quelques-uns des 700 policiers de l’arrondissement de Lens étaient déployés samedi soir pour contrôler les attestations des automobilistes.

Le Premier ministre l’a dit, le 29 janvier, lors de son rapide discours depuis l’Elysée : « les policiers et les gendarmes seront mobilisés pour contrôler le non respect du couvre-feu, les organisations de fêtes clandestines, et l’ouverture illégale de restaurants, dans des proportions renforcées. Les dérives de quelques-uns ne sauraient ruiner les efforts de tous, une consigne de particulière fermeté sera appliquée pour ceux qui fraudent les règles en vigueur ».

C’est donc forts de ces nouvelles consignes de fermeté que les policiers de Lens étaient mobilisés, ce samedi 30 janvier, pour vérifier que les automobilistes qui circulaient avaient une bonne raison de le faire.  

Sentiment des intéressés ? « D’une manière général, oui le couvre-feu est respecté. Ce sont beaucoup de personnes qui rentrent du travail, avec leur attestation. Le contrôle est aussi préventif, une manière pour nous de se faire voir », explique Hubert Delerue, commandant de police. Dix-sept voitures contrôlées en un peu moins d’une heure et huit verbalisations à hauteur de 135 euros. 

« Cela arrive régulièrement que certaines personnes essayent de passer à travers les mailles du filet », raconte le brigadier-chef Ludovic Fourdrinois qui se montre néanmoins « le plus compréhensif possible », selon ses dires.

« Sur l’arrondissement de Lens, il y a près de 700 policiers au total. On a largement la capacité de répondre aux instructions du Premier ministre »

Même discours pour les automobilistes contrôlés : « je ne suis pas contre les contrôles, bien au contraire, je trouve ça logique. Je sors de mon entreprise, je n’ai donc pas de problème », affirme l’un d’entre eux. 

Le soir sur les axes routiers, la journée dans les centres commerciaux, les forces de police sont sollicitées. « Sur l’arrondissement de Lens, il y a près de 700 policiers au total. On a largement la capacité de répondre aux instructions du Premier ministre », estime Jean-François Raffy, le sous-préfet de l’arrondissement de Lens.

Samedi dernier, la police a effectué 40 000 contrôles sur l’ensemble de la France, 5900 personnes ont été verbalisées. Un chiffre qui devrait être largement en hausse ce week-end.



Source link

A lire aussi

Des parlementaires de la Somme se mobilisent une nouvelle fois pour le maintien de l’Amiens SC en Ligue 1

adrien

à Lille, un DJ à 19 mètres de haut pour un bal des pompiers virtuel

adrien

Londres se dit ouvert à la négociation mais se fait prier

adrien

Le street artiste amiénois Juan Spray prépare un conte pour enfants sur le graffiti

adrien

des volailles déconfinées un peu partout sauf dans onze communes du Nord

adrien

Emmanuel Macron en tête avec 30,39% des voix

adrien