weighexperts.com
Image default
Hauts-de-France

refus d’inscription des étudiants étrangers, l’université de Lorraine rétablit la vérité

Notez cet article



En raison de leur arrivée tardive en France, des étudiants étrangers n’ont pas pu être inscrits à l’université de Lorraine. D’après les responsables, ces étudiants étaient informés qu’ils ne seraient pas inscrits en cas de retard. Le point sur la situation ce vendredi 16 octobre 2020.

Neuf étudiants étrangers se voient refuser leur inscription à l’université de Loraine pour l’année académique 2020-2021. Le motif : le non-respect des délais d’arrivée et d’inscription. En effet, la date limite était fixée entre le 6 et le 21 septembre 2020. Selon les responsables de l’université, ces étudiants sont arrivés plus de deux semaines après la limite d’inscription. Joints par téléphone, trois des neuf étudiants confirment qu’ils sont effectivement arrivés en France avec plusieurs semaines de retard. Toutefois, selon eux, ce retard est dû à l’ensemble des restrictions imposées par leurs gouvernements respectifs dans la lutte contre le Covid-19.

“En raison de la crise sanitaire, l’ambassade de France a pris du retard pour délivrer les visas. On m’a délivré le mien deux semaines après la date limite d’inscription”, affirme Sandrine*, étudiante algérienne qui devait s’inscrire en Master 1 Biologie  à la faculté des sciences et technologies de Nancy.
“J’ai eu mon visa le 14 septembre, une semaine après la date limite d’inscription. J’ai réservé un billet d’avion pour la date la plus proche. Je suis arrivé en France le 21 septembre 2020”, explique Hamid*. Initialement accepté en Master 1 Sciences du vivant parcours biochimie, biologie moléculaire et régulations cellulaires, il n’a donc pas pu être inscrit et ne peut pas suivre les cours.

“Les étudiants étaient parfaitement informés qu’ils ne seraient pas inscrits”

Arrivés en France, ces étudiants se voient refuser l’entrée dans l’université faute d’avoir pu s’inscrire dans les temps. Selon une responsable de l’université, les étudiants savaient que leur inscription allait être refusée en cas de retard. “Ils ont eu des échanges par mail avec les responsables pédagogiques qui leur avaient confirmé qu’il n’était pas nécessaire de venir en France au-delà de la date limite”, affirme Sabine Chaupain-Guillot, vice-président du conseil de la formation de l’université de Loraine. “Les étudiants qui sont venus étaient parfaitement informés qu’ils ne seraient pas inscrits”, précise-t-elle.

Une information confirmée par les étudiants concernés. “Effectivement on a été informés”, affirme Karima* étudiante algérienne acceptée elle-aussi à la faculté des sciences et technologies de Nancy, mais dont l’inscription a été refusée. “Vu la crise sanitaire, vu les restrictions de déplacement imposées par les gouvernements du monde entier pour lutter contre le Covid-19, on pensait que les responsables de l’université seraient compréhensifs. Malheureusement ce n’est pas le cas”, se désole la jeune étudiante.

Impossible de rattraper les cours

De son côté, l’université justifie sa décision par le fait que ces étudiants n’ont pas suivi assez de cours. Pour la vice-présidente, ce ne serait pas forcément dans leur intérêt de les accepter. “Les cours ont commencé depuis plus de quatre semaines”, fait savoir Sabine Chaupain-Guillot. “Ce n’est pas raisonnable d’accueillir des étudiants avec un retard si important”, ajoute-t-elle. “Il paraissait impossible aux équipes pédagogiques de leur permettre de rattraper ce retard”.

*Les prénoms ont été changés.



Source link

Related posts

des mesures plus restrictives en Meurthe-et-Moselle pour limiter la propagation de la COVID-19

adrien

“Prenez le temps de lever la tête !” nous conseille Christophe, passionné d’étoiles meusien

adrien

le Nord est le département de France qui compte le plus de patients hospitalisés

adrien