weighexperts.com
Image default
Hauts-de-France

qui est Sandrine Dauchelle, la nouvelle maire de Noyon ?

Notez cet article



Dimanche 28 juin la liste “Noyon à l’Unisson” de Sandrine Dauchelle (LR) est arrivée en tête avec 35,7% des suffrages, devant la liste du maire sortant Patrick Deguise (LREM), crédité de 35,3%. Seulement 11 voix séparent les deux listes. Découvrez la future maire de Noyon. 

C’est la surprise de ces élections municipales dans l’Oise. Sandrine Dauchelle (LR) et sa liste “Noyon à l’Unisson” a remporté les élections municipales ce dimanche 28 juin, à Noyon, avec 35,65% des suffrages exprimés. Au premier tour, elle était arrivée en deuxième position, derrière le maire sortant Patrick Deguise. 

Née à Noyon

Tout au long de la campagne, elle se présentait comme la seule candidate “véritablement Noyonnaise”. Je suis la seule candidate qui vis à Noyon”, assurait-elle. Ce matin, Sandrine Dauchelle n’avait pas le temps pour nous répondre, c’est donc son mari, Benoît Gerbaux, qui a pris le relai. Selon lui, “c’est important pour elle d’être élue dans la commune où on paye nos impôts”.
 
Sandrine Dauchelle est née à Noyon le 10 janvier 1976. Depuis, elle n’a jamais quitté sa ville natale. Titulaire d’un doctorat de sciences politiques et d’un doctorat d’Histoire qu’elle a obtenus à la Sorbonne à Paris, Sandrine Dauchelle faisait “les allers-retour tous les matins en train”, assure son mari. 

Elle a ensuite occupé un poste de conseillère au parlement européen de 2006 à 2015 avant de travailler dans une entreprise de conseil. Depuis 2017, la future maire de Noyon travaille auprès de l’Institut Catholique de Paris en tant que chargée des projets académiques et des relations institutionnelles. 

Deuxième sur la liste LR en 2014

Mais l’activité qui fait vibrer Sandrine Dauchelle, c’est la politique. Elle a très vite voulu s’investir dans la politique de sa ville. En 2014 déjà, elle était en deuxième position sur la liste de la droite, menée par Gérard Deguise (LR), frère ainé du maire sortant Patrick Deguise (LREM).

“Un projet mûrement réfléchi”

Conseillère municipale de l’opposition depuis 2014, Sandrine Dauchelle est encartée chez Les Républicains. “Au sein du parti, elle organisait des campagnes locales dans l’Oise depuis plusieurs années déjà”, note Benoît Gerbaux.

Ce projet d’accéder à la mairie de Noyon, c’est quelque chose qu’elle a en tête depuis six ans, assure-t-il. C’est un projet mûrement réfléchi. Sandrine est très organiséee, très courageuse”. Benoît Gerbaux la décrit comme quelqu’un de “très humaine. Faire de la politique c’est servir les autres et pas se servir”.

Naissance de son fils pendant la campagne

La campagne n’a pas été de tout repos pour Sandrine Dauchelle. Arrivée en deuxième position avec 25,3% au premier tour, elle a dû mettre entre parenthèses sa campagne pendant le confinement. “Notre fils Éloi est né le 14 janvier, avec 4 mois d’avance”, appuie Benoît Gerbaux. Si jusqu’au premier tour, elle a pu jongler entre faire campagne et rendre visite à son enfant à l’hôpital d’Amiens, la candidate a été hospitalisée du 17 mars au 11 mai, pour rester près de son fils. “Hier quand elle a appris qu’elle avait remporté les élections, Sandrine est d’abord venue se ressourcer auprès de son fils avant de rejoindre son équipe”, apprécie son mari, ému. 

Je suis confiant, assure-t-il. Sandrine a les compétences intellectuelles pour le faire. Elle s’adaptera aux circonstances”.



Source link

Related posts

Le nombre d’accidents en hausse sur les routes de l’Oise, en baisse dans l’Aisne au premier semestre 2020

adrien

le “Roi” du matelas ne dormira pas en prison

adrien

Sallaumines : qui est Ferdinand Aouri, soupçonné d’avoir tué Laura Bernard, 16 ans ?

adrien