weighexperts.com
Image default

Que faire en cas d’accident de travail ?

Vous faites peut-être partie de ces personnes qui entendent parler d’accident de travail, sans réellement savoir de quoi il s’agit. C’est un accident qui survient dans le cadre d’un travail pour une entreprise ou une personne physique. Et lorsque cela arrive, il existe plusieurs démarches à mener afin d’être indemnisé. Retrouvez la conduite à tenir lorsque vous êtes face à une telle situation dans cet article.

Aviser rapidement votre employeur

Lorsque vous êtes victime d’un accident du travail, vous n’avez pas besoin d’attendre qu’un avocat spécialisé en accident du travail vous le dise avant d’avertir votre employeur. Étant donné que l’incident s’est produit dans le cadre du travail, il en a l’entière responsabilité. À cet effet, vous disposez d’un délai de 24 heures pour le mettre au courant de la survenance de l’incident, sauf cas de force majeure. En effet, il peut arriver que cet accident soit assez grave, au point de vous empêcher d’avertir votre patron. Dans ce cas, il y a de fortes chances qu’une autre personne l’en informe. Toutefois, en voulant prévenir votre chef, vous devez préciser le lieu de l’accident, l’heure de sa survenance ainsi que les éventuels témoins.

Faire un examen médical

Lorsque vous êtes victime d’un accident de travail, la seconde chose à faire est de consulter un médecin. Cette démarche est effectuée dans le but de faire constater vos éventuelles lésions. Le médecin établira alors un Certificat médical initial. Celui-ci est imprimé Cerfa S6909. Vous pouvez adresser les deux premiers volets de ce certificat à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie et conserver le troisième volet. Quant au 4e volet, il s’agit d’un Certificat d’arrêt de travail. Ce dernier est destiné à votre employeur. Il convient donc de le lui communiquer.

Obtenir une feuille d’accident du travail

Lorsque vous remettez le certificat d’arrêt de travail à votre employeur, ce dernier doit en principe vous remettre une feuille d’accident du travail. Il s’agit de l’imprimé Cerfa S6201. Celle-ci est indispensable pour bénéficier gratuitement de la prise en charge de vos frais de soins relatifs à l’accident de travail. Cependant, il se peut que votre employeur refuse de vous procurer cette feuille. Dans ce cas, il est possible de vous la procurer personnellement auprès de votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Le cas échéant, il faudra vous munir d’un certificat médical.

Respecter les autorisations de sorties

Après un accident de travail, il est recommandé d’être à votre domicile de 9 h à 11 h et de 14 h à 16 h, sauf rendez-vous médicaux. Toutefois, il se peut que des restrictions à ces autorisations de sorties soient prescrites par votre médecin. Il convient donc de vous référer à votre certificat médical pour vous en assurer.

Visite médicale de reprise

Après une absence de plus de 8 jours en raison d’un accident de travail, vous devez forcément faire une visite médicale de reprise. Il est de la responsabilité de votre employeur de la planifier. Pour cela, il doit prendre rendez-vous auprès du médecin du travail. Cette visite est indispensable, car c’est elle qui marque la fin de la suspension de votre contrat de travail. Par ailleurs, si votre employeur ne prend pas l’initiative de le faire, vous pouvez vous même demander cette visite.

Toutes ces démarches ont pour but principal de vous faire reconnaître vos droits, et d’être indemnisées par votre employeur. Cependant, il arrive des cas où ce dernier refuse de prendre ses responsabilités. D’où la nécessité de faire recours à un avocat spécialisé en accident du travail.

Pourquoi faire appel à un avocat spécialisé en accident du travail ?

La question des accidents du travail est d’une grande complexité. Pour cela, il est recommandé de faire appel à un expert afin d’aborder plus sereinement toutes les questions. À cet effet, ce professionnel saura vous conseiller et vous accompagner sur la reconnaissance de faute inexcusable de votre employeur. Au cas où vous seriez obligé d’aller devant les juridictions compétentes, il se chargera de vous représenter et vous défendre. Faire appel à ce professionnel, c’est s’assurer d’obtenir la meilleure réparation du préjudice subi.

En somme, en cas d’accident de travail, il existe une procédure à suivre, afin d’être indemnisé. Cependant, il peut arriver que malgré tout, votre employeur refuse de prendre ses responsabilités. Dans ce cas, il sera indispensable de faire recours à un avocat spécialisé en accident du travail.

A lire aussi

Indemnisation crise sanitaire Covid-19 : quelle démarche suivre ?

administrateur