weighexperts.com
Image default

prévisions pour ce mardi 4 mai et pour les prochains jours

Notez cet article


Aujourd’hui, nous fêtons Sylvain !

► Mardi

Une perturbation faiblement pluvieuse, mais accompagnée d’un vent fort, a traversé les Hauts-de-France en cours de nuit dernière.

Elle s’évacue rapidement ce matin et laisse dans son sillage un temps de traîne sous un ciel couvert avec des averses quasi généralisées et modérées, le tout sous un vent encore bien présent, avec des pointes de 70 à 80 kilomètres par heure sur toute la région.

Les averses disparaissent en cours d’après-midi, laissant revenir un ciel variable, le vent faiblit avec encore quelques rafales de 60 à 70  kilomètres par heure, puis il finit par retomber en première partie de nuit.

► Températures

Les minimales sont en hausse et évoluent de 7 à 9°, voire jusque 10 du côté d’Amiens.

Les maximales affichent 12 ou 13° à la côte, 14 à 16 dans l’intérieur.

► Mercredi

Un couloir dépressionnaire en altitude déstabilise la masse d’air et la traîne se réactive avec des averses plus marquées, accompagnées de pointes de 50 à 60 kilomètres par heure.

Les températures sont en baisse : 4 à 12° en moyenne.

► Jeudi

C’est l’arrivée d’une nouvelle onde en fin de matinée, donnant des cumuls de 5 à 10 millimètres, et de nouveau accompagnée de rafales jusque 70 kilomètres par heure au sud.

► Et puis vendredi

Les conditions redeviennent anticycloniques, le ciel se fait peu nuageux à nuageux, le vent est faible et les températures sont en hausse : 4 à 14°.

► QUALITÉ DE l’AIR

Ce mardi 4 mai, l’indice de la qualité de l’air restera moyen sur les Hauts-de-France, en lien avec la présence d’ozone. Les vents forts prévus pour la journée devraient en effet provoquer un transport de ce polluant depuis / les hautes couches de l’atmosphère vers le sol.

Pour tout savoir sur la qualité de l’air, rendez-vous sur atmo-hdf.fr

Texte : Paul Renard

 



Source link

A lire aussi

entre “obligation morale” et “frustration”, Marie Cau, première maire transgenre, revient sur un an de mandat

adrien

Le “Madoff boulonnais”, accusé d’une escroquerie à 9 millions d’euros, condamné à deux ans et demi de prison

adrien

le Nord est le département de France qui compte le plus de patients hospitalisés

adrien

Dans le Nord et le Pas-de-Calais, la chasse au petit gibier prolongée pour compenser les quatre semaines de confinement

adrien

Coronavirus chez nos voisins britanniques : un proche conseiller de Boris Johnson soupçonné d’avoir violé le confinement

adrien

en Belgique, les musées sont ouverts depuis le 1er décembre (et ça fonctionne)

adrien