weighexperts.com
Image default

préservation de deux bâtiments soutenue par la Fondation du patrimoine


La loge de la Vierge à Blénod-lès-Toul et le château d’Etreval sont deux bâtiments sélectionnés par la Fondation du patrimoine de Meurthe-et-Moselle : le premier en 2020 par la Mission Stéphane Bern et le second en 2019 dans le cadre d’une convention de mécénat.

Repérés par la Fondation du patrimoine de Meurthe-et-Moselle, la « Loge de la Vierge » à Blénod-lès-Toul et le château d’Etreval bénéficient de son aide.

Durant l’été 2020, deux bâtiments du XVIe siècle, appelés « Loge de la Vierge », ont été sélectionnés par la Mission Bern et son Loto : loto qui permettra à l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de Blénod-lès-Toul de récolter des fonds en vue de sa restauration. Dans l’enceinte fortifiée de l’église, ces loges servaient à l’origine au stockage des récoltes.

Cet enclos épiscopal, édifié par l’évêque de Toul, Hugues des Hazards, renferme un château, une église et une quarantaine de loges. En dix-huit ans, l’Association en a racheté sept et restauré cinq, moyennant 210.000 euros. Pour les deux bâtiments de la « Loge de la Vierge », les travaux de consolidation sont importants et requièrent l’intervention de professionnels : par conséquent, un coût tout aussi conséquent. La « Loge de la Vierge » va donc bénéficier de fonds issus du Loto du patrimoine, sous le contrôle de la Fondation du même nom.

Vierge à l'enfant de la "Loge de la Vierge" à Blénod-lès-Toul aujourd'hui en sécurité.

Vierge à l’enfant de la « Loge de la Vierge » à Blénod-lès-Toul aujourd’hui en sécurité.

© ASPACB

Les réseaux départementaux de la Fondation du patrimoine sont chargés de valider et suivre les dossiers de la Fondation nationale. Ils instruisent ces dossiers avec les régions, la DRAC et les architectes des Bâtiments de France, puis les présentent au jury du Loto du patrimoine.

Le château d'Etreval au pied de la colline de Sion.

Le château d’Etreval au pied de la colline de Sion.

© France 3 Lorraine

Le château d’Etreval est un bien de famille acquis en 1841 par les aïeux des propriétaires actuels. Situé au cœur du Pays du Saintois, ce château érigé en 1533 est un monument original et un témoin unique de la première Renaissance Lorraine. Depuis l’année dernière, il fait l’objet d’une convention de mécénat avec la Fondation du patrimoine pour la restauration de sa chapelle privative.

« C’est un mécanisme qui permet de proposer au public de faire des dons défiscalisés », nous explique Raphaël Martin, propriétaire du château. « Ici l’idée est de mettre en avant un patrimoine local remarquable. »

Dans le cadre de cette convention de mécénat avec la Fondation du patrimoine, les propriétaires du château d’Etreval ont l’obligation de l’ouvrir au public, au moins une fois par an.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source link

A lire aussi

les préfets de la Somme et l’Oise saisissent le juge administratif

adrien

comment va s’appliquer le pass sanitaire à l’hôpital

adrien

“Ça va être brutal” : le déconfinement sonne la fin du silence pour les riverains de l’aéroport Beauvais-Tillé

adrien

en Italie, l’avenir en pointillé de Franck Ribéry

adrien

Coronavirus : les professionnels de la petite enfance se sentent oubliés

adrien

les étudiants de retour dans les ateliers de l’ENSAD, l’école nationale supérieure d’arts et de design

adrien