weighexperts.com
Image default
Hauts-de-France

pourquoi quittent-ils leur mandat de député pour (re)devenir maire ?

Notez cet article



Au soir du second tour des élections municipales, Daniel Fasquelle (LR) a été réélu maire du Touquet et Ludovic Pajot (RN) est élu à Bruay-la-Buissière. Tous deux sont députés et ont décidé de quitter leur poste à l’Assemblée Nationale pour se consacrer à leur ville. Pourquoi ? Éléments de réponse.

Maire plutôt que député. Ils ont choisi. Au Touquet, le maire sortant Les Républicains Daniel Fasquelle a été réélu d’une courte tête face à une coalition soutenue par La République en Marche. À Bruay-la-Buissière, Ludovic Pajot a fait basculer ce bastion historique de gauche dans les filets du Rassemblement National. Leur point commun ? Tous deux sont députés et ont décidé de quitter leur mandat à l’Assemblée Nationale pour se consacrer à la direction de leur ville. Est-ce un choix surprenant ? Quelles sont les raisons qui les ont poussé à prendre cette décision ?

Tout d’abord, rappelons que depuis 2017, la loi sur le non-cumul des mandats interdit à un député ou un sénateur d’exercer un mandat d’élu local. Ainsi, être maire et député est impossible.

Bruay-la-Buissière : “Quand on est maire, on bâtit quelque chose

Dans le Pas-de-Calais, les espoirs du parti de Marine Le Pen étaient importants. Après un échec de conquête au premier tour, excepté la réélection de Steeve Briois à Hénin-Beaumont avec plus de 74% des suffrages, tous les regards étaient portés vers la 8ème ville du département, bastion socialiste. Là-bas, le candidat du RN Ludovic Pajot était arrivé en tête au premier tour avec 38% des voix, mais faisait face à un barrage républicain après le désistement du maire sortant. Dimanche soir, le candidat RN a devancé son adversaire Bernard Cailliau de 260 voix et a raflé la mairie de Bruay. Le RN en rêvait, Pajot l’a fait

Élu député de la 10ème circonscription du Pas-de-Calais en 2017, Ludovic Pajot n’a alors que 23 ans. Plus jeune élu au Palais Bourbon, il se lance en 2019 dans la course à la mairie de Bruay-la-Buissière et affirme qu’il quittera l’Assemblée pour la mairie si il est élu maire. “Avec la loi sur le non-cumul des mandats, on est obligé de faire un choix. Gagner une municipalité, c’est très important“, nous explique le maire fraichement élu avec 52% des voix. “À l’assemblée,  on n’est pas toujours entendu. Quand on est maire, on bâti quelque chose et on fait tout pour les habitants.

À 26 ans, il a donc fait le choix de s’installer dans le fauteuil de maire et confiera son mandat de député à sa suppléante, Myriane Houplin. Une fois le conseil municipal passé et son élection officielle en tant que maire actée, Ludovic Pajot aura un mois pour démissionner de l’Assemblée Nationale.

Le Touquet Paris-Plage : “J’ai fait ce choix pour surmonter cette période de crise

Autre exemple au Touquet-Paris-Plage. Élu maire du Touquet en 2008, Daniel Fasquelle (LR) occupe cette fonction jusqu’en juillet 2017, date à laquelle, pour se conformer à la loi sur le non-cumul des mandats, il décide de quitter son poste de maire pour se consacrer au travail de député. En 2020, le maire Les Républicains a décidé de se représenter. Tête de liste au second tour des élections, Daniel Fasquelle l’a emporté et s’est donc engagé à quitter son poste de parlementaire à l’Assemblée Nationale pour être pleinement maire du Touquet. “Je me suis engagé en politique pour être utile et je veux toujours être là ou je me sens le plus utile” explique-t-il.

Selon lui, ce choix s’est fait au regard de la crise sanitaire et économique que nous traversons. Il y a quelques mois, Daniel Fasquelle avait proposé un duo avec Anthony Jouvenel. “Il aurait été maire et moi député. Je pensais que c’était la bonne solution à ce moment là” argumente Daniel Fasquelle. “Mais après la crise sanitaire -moi qui a eu à surmonter la crise de 2008 alors comme maire du Touquet- je fais le choix important de quitter mon mandat de député pour reprendre le poste de maire et pour, avec une équipe en partie renouvelée, relancer la station, surmonter cette période de crise.”Robert Thérry, suppléant de Daniel Fasquelle dans la 4ème circonscription du Pas-de-Calais, va donc devenir député dans les prochains jours.
 





Source link

Related posts

Agriculture : des dizaines de corbeaux pillent et ravagent des plantations de Moselle

adrien

prévisions pour ce mardi 30 juin et pour les prochains jours

adrien

Pourquoi Inxent est-il l’un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

adrien