weighexperts.com
Image default

pour les gîtes, un mois d’avril « perdu » mais une « casse limitée » sur l’année



Les nouvelles restricitions de déplacement dues au Covid-19, en vigueur depuis le 5 avril, retardent le démarrage de la saison touristique sur la Côte d’Opale. Gîtes de France a perdu près de la moitié de ses réservations pour le mois d’avril 2021. Un coup dur relativisé par une année pas si noire.

« Je vais devoir aller chauffer mon gîte alors qu’il n’y a personne dedans… » En temps normal, Catherine Bechet, propriétaire d’une charmante maison à Baincthun, non loin de Wimereux, aurait dû accueillir des Luxembourgeois ce lundi de Pâques. Mais les nouvelles mesures sanitaires en ont voulu autrement. Elle se retrouve aujourd’hui sans touriste, mais non sans charge à payer.

50% des réservations annulées en avril

Pour le mois d’avril 2021, « au moins 50% des réservations ont été annulées », chiffre Sylvie Roussez, présidente des Gîtes de France, qui compte 393 établissements dans le Pas-de-Calais.

Une cascade d’annulations survenue à la suite des nouvelles mesures sanitaires, et notamment des restrictions de déplacement entre les régions, entrées en vigueur lundi 5 avril, et étendues jusqu’au 2 mai.

La saison touristique retardée

« Avril, c’est un mois très important, c’est le grand lancement de la saison », rappelle Sylvie Roussez, avec amertume. Entre Pâques, les vacances des Belges et celles de Parisiens, c’est la période où la Côte d’Opale se met en branle pour accueillir ses touristes.

« Près de 85% des clients demandent un remboursement. L’année dernière, ils acceptaient de reporter leur séjour, aujourd’hui ils sont désespérés et annulent. »

Sylvie Roussez, présidente de Gîtes de France dans le Pas-de-Calais

Le pont de l’Ascension et la Pentecôte, en mai, attirent également du monde. Mais là encore, la situation s’incrit en pointillé. « Ce matin, j’ai reçu un sms du service de réservation des Gîtes de France pour me dire que des Belges annulaient leur séjour pour l’Ascension », déplore Catherine Bechet, propriétaire.

Depuis l’annonce du nouveau reconfinement, le service de réservation des Gîtes de France est en surchauffe. L’heure n’est plus au report des séjours, mais bien à l’annulation. « Près de 85% des clients demandent un remboursement, constate Sylvie Roussez. L’année dernière, ils acceptaient de reporter, aujourd’hui ils sont désespérés et annulent. »

Pour l’année, « la casse a été limitée »

Malgré ce mois d’avril sacrifié et les incertitudes sur le mois de mai, Gîtes de France « a limité la casse » depuis le début de l’épidémie de Covid-19. Selon Sylvie Roussez, le chiffre d’affaires des 393 gîtes du Pas-de-Calais a reculé de 11% en un an.

Derrière ce chiffre, des disparités : « les gîtes de groupe ont plus souffert que les petits gîtes. » Conformités sanitaires obligent. Et côté financier, la plupart des propriétaires ne peuvent pas bénéficier du fond de solidarité.

Réservations en hausse pour juillet 2021

Mais cette perte de 11% est moins grave que prévu. « On s’est rattrapé sur le tourisme professionnel », explique Sylvie Roussez.

Toutes et tous sont dans l’attente d’un bel été touristique. Avec un signe d’espoir : les réservations pour le mois de juillet 2021 sont de 10% supérieures à celles du mois de juillet 2019.



Source link

A lire aussi

l’Historial de Péronne ouvre à nouveau ses portes

adrien

poussée de fièvre dans le Pas de Calais

adrien

une femme tuée à coups de couteau, un appel à témoins lancé pour retrouver son conjoint, le principal suspect

adrien

VIDEO. Immobilier : envie d’espace et de nature, les acheteurs de l’après-confinement se tournent vers la campagne

adrien

le Galaxie fête ses trente ans sans bougie ni champagne

adrien

Le nénuphar n’a pas inspiré que Monet, mais aussi les artistes de l’Art Nouveau et de l’École de Nancy (7/12)

adrien