weighexperts.com
Image default

Pandemia-Ce que nous avons vécu, un livre de photos, « la mémoire de ce moment où le monde entier a basculé »


Pandemia-Ce que nous avons vécu est un livre qui regroupe les photographies des journalistes de l’AFP. Choisies parmi des dizaines de milliers, intenses et émouvantes, les images du livre retracent la vie du monde pendant la pandémie. En France, dans le Grand Est et dans le reste du monde.

Le 26 février 2020, le premier cas de malade de coronavirus était  recensé dans la région Grand Est. A l’époque le personnel soignant de l’hôpital Emile-Muller de Mulhouse est traumatisé. Il observe avec inquiétude la montée du nombre de malades. Et puis, jour après jour, dans les hôpitaux du Grand Est, la situation devient très difficile. 

Assez vite, dès le printemps 2020, on a compris qu’il fallait raconter cette histoire avec les photographes de l’Agence.

Marielle Eudes, directrice de la photographie à l’AFP.

Marielle Eudes est directrice de la photographie à l’AFP. Elle raconte comment est né l’histoire du livre. « Il fallait faire un livre avec toute cette histoire. Nous avons eu l’idée dès le printemps 2020″.

Dans l’Est, à ce moment-là, par exemple à Mulhouse, l’hôpital de campagne militaire a pris en charge son premier patient atteint du coronavirus. « Il a fallu surmonter la sidération. Assez vite on a compris qu’il fallait raconter cette histoire avec tous les morts, les confinements, les conflits géopolitiques ».

Et Marielle Eudes ajoute : « pour la sélection des photos ce qui a été compliqué ce n’est pas de choisir les photos, mais d’enlever des photos. Car il y en a beaucoup ».

A travers le monde, comment il a été possible de vivre ça

Le but du livre est de « garder une trace de ce moment historique » que l’on risque peu à peu d’enfouir dans nos mémoires. Plutôt que de se concentrer uniquement sur le cas français, l’agence fait le choix de montrer la pandémie d’un point de vue international. « On a choisi des photos en France bien sûr, mais à la l’image de la pandémie il fallait être partout dans le monde. Rester en France était beaucoup trop réducteur. En France, nous n’avions pas forcément conscience de la façon dont certains pays géraient la crise sanitaire ».

 

 

 

La résistance de l’espèce humaine à l’adversité est ancienne. Chaque génération renouvelle cette connaissance mais elle est en nous.

Erri De Luca.

 

Je t’aime depuis si loin. Le début de cette étrange période s’est joué dans une sorte d’épais brouillard.

Gael Faye

L’AFP et les éditions Les Arènes, sous la direction de Marielle Eudes, ont publié « Pandemia – Ce que nous avons vécu ». Un livre de 500 photos pour raconter l’histoire du Covid-19 à travers le monde.



Source link

A lire aussi

les services de réanimation de l’Oise en grève le 11 mai

adrien

500 personnes manifestent devant le siège du groupe Mulliez contre « les plans sociaux en cascade »

adrien

Lens domine Dijon, Amiens tombe face à Troyes

adrien

38 migrants dont 10 enfants ont été secourus au large de Sangatte et Dunkerque

adrien

nouveau nom, effectif renouvelé pour le Roubaix Lille Métropole 2021

adrien

à 22 ans seulement, il inaugure le Grand Bleu Wake Park, un nouveau parc aquatique

adrien