weighexperts.com
Image default

originaire de Noyelles-Godault, Guillaume Jaskula interprète Je suis malade de Serge Lama

Notez cet article



Guillaume Jaskula a fait sensation en interprétant le célèbre “Je suis malade” de Serge Lama lors des auditions à l’aveugle de The Voice. Trois des quatre coaches se sont retournés, conquis par sa prestation. 

Guillaume Jaskula est originaire de Noyelles-Godault, dans le Pas-de-Calais, et vit actuellement à Helsinki, en Finlande. Chanteur et musicien depuis son très jeune âge, il s’est fait remarquer lors des auditions à l’aveugle de The Voice Finlande. 

Une aventure qui ne fait que commencer et qui réjouit aussi bien ses proches que les internautes, conquis par sa prestation, qui compte presque 9000 vues en moins de 10 jours sur Youtube. 

Un chemin vers la musique tracé

Son chemin vers la musique s’est fait naturellement. Plus jeune, Guillaume Jaskula fréquentait l’école de musique de Noyelles-Godault où il jouait du saxophone. “Quand je suis parti de Noyelles, j’ai étudié en Belgique. J’ai arrêté le saxophone, j’ai fait de la chorale, mais c’était impersonnel alors j’ai essayé de faire quelque chose seul, mais c’est pas évident !

Passionné également de langues, il a quitté la France il y a de nombreuses années. “J’ai vécu à Londres où je travaillais sur une application mobile qui enseignait les langues, explique Guillaume Jaskula. Puis je suis parti en Finlande pour travailler sur un application qui enseigne la musique.

En parallèle, il prend des cours de chant à Helsinki, avec un professeur qui a déjà participé à The Voice. “En juillet dernier, je lui demande quand sont les auditions, je me suis dit pourquoi ne pas tenter ma chance.” Coup de bol, il lui reste deux semaines pour postuler. Il envoie une vidéo dans laquelle il interprète le tube Chandelier de Sia et retient l’attention de la production. De fil en aiguille, il passe plusieurs étapes du casting et se retrouve aux auditions à l’aveugle. 

Je m’attendais à être stressé, mais j’étais étrangement calme.

Guillaume Jaskula

Trois jurys sur quatre se sont retournés

Le grand jour arrive. Quatre coaches finlandais, soit quatre chances d’entrer dans une des équipes. Normalement, la pression est à son comble. Ce n’est finalement pas le cas pour le candidat. “Je m’attendais à être stressé, mais j’étais étrangement calme, raconte Guillaume Jaskula. C’est une longue journée qui s’enchaîne : photos, interviews, séquences filmées. On n’a pas trop le temps d’y réfléchir. Donc quand j’étais sur scène, c’était calme, j’ai pris une grande respiration et j’ai fait le vide.

Et ça a marché : son interprétation de Je suis malade de Serge Lama a poussé trois des quatre jurys à se retourner lors de la prestation. “Une magnifique expérience“, selon les mots du candidat. “Je voulais déjà arriver aux auditions à l’aveugle, et là, l’aventure continue pour moi“, se réjouit-il.

Dans ses commentaires, il voyait des choses sur lesquelles on pouvait travailler. Et c’est dans l’optique d’apprendre que j’ai intégré l’aventure.

Guillaume Jaskula à propos de Juha Tapio, le coach qu’il a choisi

Il a fini par choisir Juha Tapio, chanteur et guitariste finlandais reconnu dans son pays. “Dans ses commentaires, il voyait des choses sur lesquelles on pouvait travailler. Et c’est dans l’optique d’apprendre que j’ai intégré l’aventure.”

D’ici là, il va devoir affronter les autres candidats selectionnés lors de l’épreuve des battles (les duos). Ce passionné, à l’humilité sans faille, n’exclut aussi pas de se présenter à The Voice France un jour.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source link

A lire aussi

perturbée par l’épidémie de Covid-19, la collecte s’adapte en Picardie

adrien

Deux ans après le début de la naissance des Gilets jaunes, “le mouvement n’est pas mort”

adrien

Crise sanitaire – L’édition 2020 du festival de la BD d’Amiens organisée en mode numérique

adrien

Un été en Picardie : en vélo

adrien

qui est Stéphane Baly, le Vert qui défie Martine Aubry ?

adrien

assassinat de la place de la Croix-de-Bourgogne, le procès de la loi du silence

adrien