weighexperts.com
Image default

Municipales 2020 à Crépy-en-Valois – L’enjeu du second tour : remobiliser les électeurs absents du premier tour


La commune a fait bien malgré elle l’actualité depuis le mois de février. Devenue uncluster du coronavirus dés l’arrivée de l’épidémie en France, elle a vécu une campagne du premier tour perturbée, avec deux têtes de listes confinées, une autre médecin généraliste, et une interdiction de rassemblement bien antérieure au reste de la France. 

Résultat : le taux de participation au premier tour a été nettement inférieur à la moyenne nationale, avec seulement 37,5% de votants. Et une campagne « numérique », qui s’est jouée principalement sur les réseaux sociaux, faute de réunions publiques et de sessions de tractage. 

En pleine épidémie de coronavirus, le taux d'abstention a atteint un niveau record à Crépy-en-Valois. / © Franck Blancquart/FTV
En pleine épidémie de coronavirus, le taux d’abstention a atteint un niveau record à Crépy-en-Valois. / © Franck Blancquart/FTV

Le maire sortant, Bruno Fortier (DVD), est tout de même arrivé en tête du premier tour avec 31,2% des suffrages. Il est suivi par Arnaud Foubert (DVD) qui recueille 15,8% des voix. Michel Houllier (DVC), se retrouve avec 11,6% juste devant Philippe Pinilo (DIVERS) et ses 11,1%.

Une quadrangulaire au second tour

Et en face, des électeurs un peu éloignés des urnes et des préoccupations de campagne. Mitigés, certains parlent d’un manque de légitimité du premier tour, d’une « mascarade« .

La santé et le développemnt économique au coeur des débats

Sur le fond, la crise sanitaire sera l’un des principaux sujets de campagne. Premièrement, elle remet au coeur du débat la place du maire et son rôle auprès des habitants. Deuxièmement, elle donnera l’occasion de revenir sur un dossier politique qui ne fait pas l’unanimité parmi les candidats : la création d’un pôle de santé en partenariat avec une clinique privée de Compiègne. Un projet défendu par le maire sortant mais que les autres têtes de liste aimeraient revoir.

L’autre grand thème de cette campagne est celui du développement économique. La mairie a voté un dispositif exceptionnel pour les commerçants et compte développer une zone commerciale qu’il a initiée. Ses opposants n’ont pas tout à fait les mêmes projets.

Un débat d’entre-deux tours sur France 3 Picardie

C’est entre autres sur ces deux thématiques que les candidats interviendront lors du débat du 16 juin sur l’antenne de France 3 Picardie, à 18h, présenté par Mickaël Guiho. Ils aborderont également leurs priorités pour améliorer la qualité de vie dans la commune. Et tenteront ainsi de convaincre les deux tiers d’électeurs qui ne se sont pas déplacés au premier tour. 

 



Source link

A lire aussi

Clarebout Potatoes obtient l’accord de la préfecture pour l’implantation de son usine

adrien

au réveillon de Noël, la justice autorise l’expulsion des migrants sous les ponts

adrien

Coronavirus : Brussels Airlines va supprimer 1000 postes pour “survivre” à la pandémie

adrien

deux frères imaginent une méthode pour apprendre l’anglais en visionnant des films

adrien

réouverture des piscines et des espaces aquatiques en Lorraine

adrien

des lycéens entre soulagement, frustration et indifférence

adrien