weighexperts.com
Image default

Mort il y a 150 ans, l’enfant de Villers-Cotterêts Alexandre Dumas célébré dans la discrétion



Mort le 5 décembre 1870, l’écrivain Alexandre Dumas sera célébré en toute discrétion à Villers-Cotterêts, ville de l’Aisne où il est né et a grandi. Toutes les animations prévues ce 5 décembre à l’occasion des 150 ans de la mort de l’écrivain sont annulées à cause de l’épidémie de Covid-19

Avec sa rue Monte-Cristo, sa statue d’Alexandre Dumas, la place et son musée à son nom, Villers-Cotterêts aime rappeler qu’elle est la patrie de l’auteur des Trois Mousquetaires. Mais l’hommage de la ville à l’écrivain, à l’occasion du 150e anniversaire de sa mort, sera minimaliste ce 5 décembre. À cause des restrictions sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19, « les animations prévues ont toutes été annulées« , confirment la mairie et le musée Alexandre-Dumas.

À défaut d’une manifestation en public, le maire (RN) de Villers-Cotterêt compte néanmoins prononcer un discours pour marquer la journée, qui sera mis en ligne sur le site de la ville et ses réseaux sociaux. « Ça n’a pas le prestige que mériterait le personnage, je le reconnnais, glisse l’élu.

 

Nous sommes un peu perturbés par les décisions préfectorales. Nous avions acquis un tableau que nous voulions mettre en valeur pour l’événement, qui coïncidait aussi avec la fin des travaux de la place centrale de Villers-Cotterêts [la place du Docteur Mouflier, NDLR], où se trouve la statue d’Alexandre Dumas. Ç’aurait été un bel événement, mais ce ne sera que partie remise.

Frank Briffaut, maire (RN) de Villers-Cotterêts

Si le flou demeure, la Communauté de communes Retz-en-Valois n’écarte pas l’idée de célébrer l’enfant du pays lorsque les conditions sanitaires le permettront. « La statue de l’écrivain, qui a été offerte à la Ville après son entrée au panthéon, devrait prochainement être remise en patine. Ça nous donnera sans doute l’occasion de nous rattraper ! » glisse Franck Biffaut.

Enfant de l’Aisne

Fils du Général Dumas, Alexandre Dumas est né à Villers-Cotterêts le 24 juillet 1802 et y a passé les 20 premières années de sa vie avant de partir à Paris en 1822. Son grand-père possédait un restaurant, situé sur la place centrale du Docteur Mouflier. L’auteur des Trois Mousquetaires, du Comte de Monte-Cristo et de La Reine Margot s’est éteint à Dieppe dans l’indifférence le 5 décembre 1870. Sa dépouille est transférée en 1872 à Villers-Cotterêt puis au Panthéon en 2002, pour les 200 ans de sa naissance.

Sa maison natale, aujourd’hui propriété privée, ne se visite pas, mais l’histoire des trois Dumas (le père militaire, le fils et le petit-fils écrivain) est relatée au musée de Villers-Cotterêts, qui rouvrira ses portes le 16 décembre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source link

A lire aussi

INFOGRAPHIES. Coronavirus : 8 décès de plus dans les hôpitaux des Hauts-de-France, 23 nouvelles hospitalisations

adrien

En colère, 250 chasseurs au gibier d’eau se réunissent à Arleux

adrien

à Breteuil dans l’Oise, un dispositif pour faciliter la vaccination des séniors

adrien

La Fédération Nationale des chasseurs perd contre la Fondation Brigitte Bardot devant le tribunal de Cambrai

adrien

Thomas Pesquet cède sa place à l’astronaute sarrois Matthias Maurer ex-étudiant à Nancy

adrien

« La folie des hauteurs » trois raisons de regarder le documentaire sur l’alpinisme de Jean-François Zurawik

adrien