weighexperts.com
Image default

les résultats du premier tour



Le premier tour des élections régionales se tient ce dimanche 20 juin dans le Grand Est avec une abstention très forte de 70,8%, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria. Neuf listes sont en lice.

Le conseil régional du Grand Est sera renouvelé à l’issue des élections qui se tiennent les 20 et 27 juin 2021. Dans la région, neuf listes se présentent au premier tour organisé ce dimanche 20 juin. 169 sièges sont à pourvoir pour les six années à venir. Plus de 3.827.678 électeurs étaient inscrits.

L’abstention est très forte sur l’ensemble du territoire regroupant les anciennes régions Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne, avec 70,8%. Il s’agirait du plus fort taux d’abstention au niveau régional selon une estimation Ipsos/Sopra Steria. Au niveau national, elle s’élève à 66,1%, un record. 

  • Louise Fève, liste Lutte ouvrière
  • Aurélie Filippetti, liste Appel inédit (LFI, Génération.s, Place publique)
  • Laurent Jacobelli, liste Rassemblement national
  • Brigitte Klinkert, liste La force de nos territoires (Divers centre)
  • Martin Meyer, liste Unser Land
  • Florian Philippot, liste « Liberté » (Les Patriotes)
  • Eliane Romani, liste « Il est temps pour l’écologie et la justice sociale » (EELV, Génération écologie, PCF, PS)
  • Jean Rottner, liste « Plus forts ensemble » (Union de la droite et du centre)
  • Adil Tyane, liste « Agir pour ne plus subir » Union des démocrates musulmans français


Rappel des enjeux 

Il y a désunion à tous les étages en ce premier tour. Des tractations sur d’éventuelles alliances en vue du second tour entre les différents blocs sont donc possibles. Tout dépendra des scores réalisés et des rapports de force qui en découleront ce 20 juin. A la droite de la droite, la liste Rassemblement national de Laurent Jacobelli (qui conduisait celle de Debout la France en 2015), fait face à celle de Florian Philippot (Les Patriotes) qui menait lors de régionales 2015 celle du FN. Florian Philippot a exclu une fusion avec Laurent Jacobelli, lors du débat du 1er tour diffusé sur France 3 Grand Est.

A droite et au centre, la liste LR du président sortant de la région Jean Rottner et celle du Divers centre menée par Brigitte Klinkert, ministre de l’Insertion. Jean Rottner a annoncé qu’il n’y aurait pas de fusion avec la liste de l’ancienne présidente (LR à l’époque) du conseil départemental du Haut-Rhin. 

A gauche, Eliane Romani est soutenue par François Hollande, au dépend d’Aurélie Filippetti, pourtant ex ministre de ce dernier. Aurélie Filippetti avait indiqué qu’elle fera « en fonction des résultats du premier tour. » Pour se maintenir au second tour, une liste doit obtenir 10% des suffrages exprimés. Entre 5 et 10%, elles peuvent fusionner.

L’avenir de cette grande région est également remise en cause par certains candidats. Brigitte Klinkert évoque par exemple un référendum sur son organisation. Laurent Jacobelli veut organiser un référendum consultatif et demander une réforme législative. Florian Philippot veut lui revenir aux anciennes régions, contrairement à Jean Rottner et Aurélie Filippetti.

La soirée en direct

 

En direct sur France 3 Alsace

 

Les principales compétences de la région

Le budget du Grand Est s’élève à 3,4 milliards d’euros en 2021. Parmi ses compétences, la région gère notamment : 

  • Les transports. (organisation des Transports Express Régionaux, transports collectifs routiers scolaires et interurbains collectifs).
  • Les lycées, l’apprentissage et l’orientation. 300.000 jeunes sont inscrits dans les lycées et centres de formation, dont  217.000 fréquentent les 353 lycées du Grand Est. La région gère leur construction, entretien et fonctionnement.
  • La formation professionnelle 
  • L’aménagement du territoire et l’environnement : la région présente un schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET).  
  • Le développement économique : le Grand Est présente un schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDE-II)

Les résultats 


Rappel des résultats du 1er tour des régionales en 2015

La liste conduite par Florian Philippot, à l’époque (FN) était arrivée en tête avec 36,06% des voix, devant celle de Philippe Richert (LR), 25,83%. La liste PS menée par Jean-Pierre Masseret complétait le podium, avec 16.11%. Le taux de participation avait atteint 47,91%, celle de l’abstention 52,09 %.

  • Liste conduite par Florian PHILIPPOT (FN)  36.06%
  • Liste conduite par Philippe RICHERT (LR) 25.83%
  • Liste conduite par Jean-Pierre MASSERET (PS) 16.11%
  • Liste conduite par Sandrine BÉLIER (EELV) 6.70%
  • Liste conduite par Laurent JACOBELLI (DLF) 4.78%
  • Liste conduite par Jean-Georges TROUILLET 4.74%
  • Liste conduite par Patrick PERON (FG) 3.07%
  • Liste conduite par Julien WOSTYN26  1.48%
  • Liste conduite par David WENTZEL21 1.23%



Source link

A lire aussi

plusieurs manifestations anti-pass sanitaire, des tensions à Nancy

adrien

Déconfinement. Les Hauts-de-France passent officiellement au vert : voilà ce qui change au 2 juin

adrien

REPLAY – Municipales 2020 : les 3 choses à retenir du débat à Forbach

adrien

Lens impressionne mais ne l’emporte pas face à Reims (1-1)

adrien

des chiffres et des dettes

adrien

Vos prévisions météo pour ce mardi 1er juin : t-shirt et maillot

adrien