weighexperts.com
Image default
Hauts-de-France

Les musées de la Côte d’Opale et le déconfinement : certains rouvrent, d’autres pas…

Notez cet article


C’est un véritable casse-tête ! Avant de pouvoir rouvrir et accueillir de nouveau du public, il a fallu mettre en place des protocoles sanitaires dans les musées de la Côte d’Opale. Les mesures du musée Sandelin à Saint-Omer ont été validées par la sous-préfecture.

L’établissement communal qui accueillait entre 14 000 et 16 000 visiteurs par an, rouvre ses portes ce mercredi à 10 heures : “Nous avons mené de longues réflexions avec des collègues d’autres musées. Dès demain nous pouvons accueillir dix personnes par heure et cinq maximum par salle. Il a fallu installer un fléchage au sol et un sens de circulation dans chaque pièce.”, explique Romain Saffré, directeur du musée.
 

Lavage des mains à l’entrée du musée

Chaque visiteur devra porter son propre masque, le musée n’en dispose pas. Pas de gel hydroalcoolique non plus mais un lavabo à l’entrée où chacun devra se laver les mains en arrivant. Une reprise progressive dont se réjouit malgré tout Romain Saffré : ” C’est bien, ne serait ce que pour l’exposition “Henri Dupuis, 200 ans de passion” qui n’avait débuté qu’un mois avant la fermeture. Elle est prolongée jusqu’au 22 novembre. Par contre, nous avons du enlever du musée les œuvres tactiles et les tables de médiation. Et les visites guidées sont également suspendues“.
 

En rouge, le nouveau parcours visiteurs chez Maréis / © MAREIS
En rouge, le nouveau parcours visiteurs chez Maréis / © MAREIS

A Étaples, Maréis annonce la couleur sur son site internet : “Nous sommes ouverts ! “. Le centre de découverte de la pêche en mer a repris du service dès le 12 mai et le public revient, confirme l’établissement. Là encore, l’accueil des visiteurs ne se fait pas n’importe comment : port du masque, visite guidée uniquement, et par groupes de dix personnes maximum. En  compensation de ces nouvelles mesures, une réduction de 50% accordée sur la deuxième entrée.
 

A chaque musée ses dates

A Boulogne-sur-mer tout est prêt pour le musée et la crypte, il ne manque plus que le feu vert des autorités.  Dès lors, le musée pourra accueillir uniquement les visites en individuel et libre sur le premier étage. La crypte, elle, ne recevra que sur rendez-vous. 

Un peu plus loin dans le calendrier, le musée portuaire de Dunkerque annonce sa réouverture pour le 26 mai, “dans la joie et la bonne humeur” confirme le service réservation : “ Pour les visites individuelles pas de jauge maximale car le musée est très grand. Mais nous avons du reporter notre exposition temporaire “Je suis un marin” à la mi-juin. Seul le parcours permanent est accessible. Et pour la visite des bateaux, dont la Duchesse Anne, la jauge a été ramenée de 30 à 9, il est donc impératif de réserver”.
 

Des liens virtuels

Pour découvrir ou redécouvrir la Cité de la dentelle à Calais, il va falloir patienter jusqu’au 15 juillet au moins. Les visiteurs pourront alors explorer le nouvel accrochage « Le genre de la dentelle », le parcours permanent autour de l’histoire de la dentelle, de sa fabrication, du patrimoine industriel, et des collections textile et mode. La programmation est suspendue jusqu’à nouvel ordre. Quant à l’exposition “Lecoanet Hemant : les orientalistes de la haute-couture”, elle a été reportée en 2023. La prochaine grande exposition temporaire sera présentée en 2021 et s’intitulera “Libres figurations : années 80 “. En attendant, la Cité reste présente sur les réseaux sociaux à travers par exemple sa Museum week.
 

Enfin, le musée du Touquet confirme rester fermé jusqu’à nouvel ordre mais maintient le contact avec le public virtuellement et propose de garder “l’esprit ouvert”.
 



Source link

Related posts

Meuse : réouverture partielle du lac de Madine et du lac vert

adrien

Coronavirus : Brussels Airlines va supprimer 1000 postes pour “survivre” à la pandémie

adrien

Coronavirus : Morbecque veut tester tous ses habitants, bonne ou mauvaise idée ?

adrien