weighexperts.com
Image default

les laboratoires d’analyses sont pris d’assaut pour les tests en Lorraine

Notez cet article



On recense 13.000 nouveaux cas de Covid-19 sur le territoire mardi 20 octobre. Les laboratoires sont en première ligne. Avec un flux de patients de plus en plus nombreux et plus difficile à gérer. Par ailleurs au niveau national, le taux de positivité continue de progresser rapidement, à 13,4%.

 

Les laboratoires d’analyses sont pris d’assaut pour les tests Covid-19. Ainsi, la longue file d’attente qui s’allonge jour après jour, dans tous les points de dépistage gratuit et sans ordonnances, montre bien que nous sommes en pleine deuxième vague de coronavirus. A Nancy, mardi 20 octobre 2020, le centre de test au Covid-19 rue Stanislas est “plein à craquer”.

Cela fait plusieurs semaines que l’on est sur le front

Christophe Baillet Directeur associé du laboratoire Atout Bio

Un record a même été battu dans le laboratoire Atout Bio : 2.700 prélèvements Covid-19 réalisés en  Meurthe-et-Moselle, sur l’ensemble de leurs 23 sites en un seul jour. “C’est assez compliqué à gérer mais nos personnels ont l’habitude”, explique Christophe Baillet, directeur associé du laboratoire Atout Bio. “Pour notre personnel, ça commence à devenir fatiguant et c’est assez compréhensible car ça fait plusieurs semaines que l’on est sur le front”.

Une salle d’attente entièrement remplie. C’est le quotidien du laboratoire depuis plusieurs jours. “Il y a beaucoup de gens prévus et qui attendent, donc on essaye d’aller vite”, raconte Julie, étudiante infirmière.

J’ai une fille qui habite en Allemagne et j’ai prévu d’aller la voir, donc je fais le test

Françoise

Les tests PCR sont gratuits et sans ordonnances. N’importe qui, n’importe quand peut se faire tester sans avoir à justifier d’un motif particulier. Une facilité d’accès qui fait grimper le nombre de patients chaque jour.

Tester, tester et encore tester

Depuis la semaine dernière, le ministère de la Santé a ouvert la voie à un déploiement plus large des tests antigéniques, plus rapides que les tests virologiques RT-PCR.

Ultime inquiétude pour les biologistes : l’hiver qui risque d’être accompagnée de la traditionnelle grippe, aux symptômes quasi-identique à ceux du Covid-19. Avec une rupture du vaccin. Une fréquentation des laboratoires qui risque de ne pas faiblir dans les prochains jours. Ils réalisent 80% des tests PCR.

La situation devient préoccupante avec la hausse des contaminations qui s’accélère. En France, le nombre de malades du Covid-19 actuellement en réanimation a dépassé lundi les 2.000 personnes. Un seuil qui n’avait pas été atteint depuis mai, selon les chiffres officiels du ministère de la santé.

 





Source link

A lire aussi

Vivre après un cancer du sein, après la Covid ou sans la vue : “Enquêtes de région” célèbre la résilience

adrien

rassemblement pour soutenir la scène conventionnée La Méridienne

adrien

Hauts-de-France : Xavier Bertrand assure que 13 millions de masques seront livrés d’ici le 20 mai

adrien

l’armée britannique renforce son soutien aux gardes-côtes

adrien

neuf administrateurs de l’abbaye de Valloires déposent leur démission

adrien

1940, la bataille de France au jour le jour dans le Nord et le Pas-de-Calais : 12 mai, embouteillage dans les Ardennes

adrien