weighexperts.com
Image default

les gilets jaunes fêtent symboliquement leur 2e anniversaire sur leur rond-point


Pour marquer le deuxième anniversaire, jour pour jour, de leur mouvement, les gilets jaunes de Saint-Avold se sont rassemblés ce mardi 17 novembre, toute l’après-midi. Une manifestation autorisée par la préfecture malgré le confinement. Au grand dam des commerçants voisins.

C’était il y a tout juste deux ans, le 17 novembre 2018, les gilets jaunes s’emparaient des ronds-points dans toute la France. En Moselle, dès le début du mouvement Saint-Avold a été l’un des principaux lieux de mobilisation. Le rond-point du Heckenwald qui dessert la zone commerciale de Cora est devenu au fil des jours et des semaines un haut-lieu de la lutte des gilets jaunes. Deux ans après l’émergence de ce mouvement, ce mardi 17 novembre 2020, certains ont souhaité se rassembler symboliquement pour fêter cet anniversaire. Malgré le confinement, environ 80 personnes ont participé à un rassemblement statique autorisé par la préfecture. Parmi ces manifestants beaucoup de ceux qui avaient occupé les ronds-points au début du mouvement. A l’image de Raymond un des porte-parole des gilets jaunes naboriens. « On est toujours là parce qu’en deux ans les choses ont empiré.

Avant on n’avait pas d’argent, maintenant on en a encore moins, ne serait-ce que parce qu’il faut acheter des masques et du gel.

Raymond, gilet jaune

« Les précaires sont encore plus pauvres qu’il y a deux ans et les associations caritatives comme la Croix rouge sont submergées par les personnes qui arrivent. »

80 personnes se sont rassemblées à Saint-Avold pour le deuxième anniversaire des gilets jaunes.

80 personnes se sont rassemblées à Saint-Avold pour le deuxième anniversaire des gilets jaunes.

© René Elkaim FTV

Une commerçante ouvre sa parfumerie le temps de la manifestation

Un rassemblement qui n’est pas du goût de tout le monde. Yolande Thill, la représentante des commerçants de la galerie marchande de Cora, ne décolère pas.

Est-ce qu’on n’a pas d’autre urgence que d’autoriser un tel rassemblement en plein confinement alors qu’on nous demande de garder nos commerces fermés?

Yolande Thill, commerçante

En guise de protestation, elle a décidé d’ouvrir les portes de sa parfumerie jusqu’alors cantonnée au click and collect.
De 13h30 à 19h30, c’est à dire pendant toute la durée du rassemblement des gilets jaunes. « Tout le monde est au courant que je vais ouvrir car autoriser les gilets jaunes à fêter un anniversaire c’est inadmissible, c’est un affront pour les commerçants qui respectent les gestes barrières. Eux, ils n’ont rien à perdre, contrairement à nous« . Et la commerçante de rappeler que cette période d’avant-fêtes est traditionnellement un temps fort pour le secteur de la parfumerie.

Yolande Thill a ouvert les portes de sa parfumerie pendant la durée de la manifestation des gilets jaunes.

Yolande Thill a ouvert les portes de sa parfumerie pendant la durée de la manifestation des gilets jaunes.

© Fabrice Rosaci FTV

En temps normal, le mois de novembre représente 35% du chiffre d’affaires annuel mais actuellement avec le reconfinement les marchandises s’accumulent.
« J’ai 107.000 euros de stocks parce qu’on fait les commandes bien amont vers le mois de mai et on ne pouvait pas imaginer qu’on serait reconfinés ».

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source link

A lire aussi

« la diminution des contaminations plus lente qu’à l’automne dernier », affirme l’ARS

adrien

Lens s’incline face à Nice, « un match sans » selon Tony Mauricio

adrien

Coronavirus chez nos voisins britanniques : le Royaume-Uni va rouvrir ses commerces le 15 juin

adrien

comment faire la troisième dose ?

adrien

« j’ai eu peur pour moi et le bébé »

adrien

la préfecture de la Somme modifie les règles encadrant le port du masque

adrien