weighexperts.com
Image default

les commerçants font un premier bilan des soldes d’été


La chasse aux promotions a débuté le 30 juin et se termine ce mardi 27 juillet 2021. Quatre semaines après le lancement des soldes, l’heure est au bilan pour les commerçants nancéiens.

C’est le dernier jour pour profiter des bonnes affaires. Dans ce contexte de crise sanitaire, les soldes avaient été repoussées d’une semaine, contre deux semaines en 2020. Entre le mauvais temps et la pandémie de Covid-19, les professionnels de la vente de Nancy (Meurthe-et-Moselle) n’ont pas eu la tâche facile.

Des chiffres globalement encourageants malgré la crise

S’ils n’ont pas retrouvé leur niveau d’activité de 2019, avant la crise sanitaire, les chiffres sont assez encourageants pour les magasins nancéiens et les commerçants semblent globalement satisfaits, comme l’explique Sébastien Duchowicz, le directeur des Vitrines de Nancy : “Même si la météo s’est montrée un peu chaotique récemment, ça nous a permis d’écouler les stocks de mi-saison début juillet pour attaquer la pleine saison ensuite. Les clients ont été au rendez-vous dès le début, nous sommes plutôt satisfaits de ces soldes, nous espérons que cette dynamique commerciale va continuer tout l’été”.

Les clients ont été au rendez-vous dès le début, nous sommes plutôt satisfaits de ces soldes, nous espérons que cette dynamique commerciale va continuer tout l’été.

Sébastien Duchowicz, directeur des Vitrines de Nancy (Meurthe-et Moselle)

Un constat positif qui ne fait malheureusement pas l’unanimité puisqu’une enquête du SDI (Syndicat des Indépendants), réalisée auprès de plus de 500 entreprises, montre que 58% des personnes interrogées dressent un bilan négatif des soldes d’été.

Internet, le grand rival ?

“Les soldes dans les magasins ne m’intéressent pas vraiment, j’achète principalement sur internet car on y trouve des prix bas toute l’année”, confie une Nancéienne. À l’inverse, une cliente raconte pourquoi elle tient à faire ses achats en magasin et non depuis son ordinateur ou son smartphone : “Moi je favorise le circuit court, le contact et le conseil des vendeurs. Je préfère aller chez le commerçant, voir et toucher les matières, pouvoir essayer les vêtements”.

Moi je favorise le circuit court, le contact et le conseil des vendeurs. Je préfère aller chez le commerçant, voir et toucher les matières, pouvoir essayer les vêtements.

Cliente nancéienne

“On ne prend pas les sites internet comme une concurrence mais comme un complément, nous faisons aussi des ventes en ligne mais internet n’est pas prêt de remplacer la vente physique”, tempère Sébastien Duchowicz, le directeur des Vitrines de Nancy.

Vitrine de magasin de sport à Nancy. La chasse aux promotions a débuté le 30 juin et se termine ce mardi 27 juillet 2021.

© Didier Bert

Concernant la rentrée, c’est toujours la grande inconnue pour les commerçants de Nancy. Ces derniers craignent en effet une reprise épidémique qui impacterait, une fois encore, très lourdement leur secteur.





Source link

A lire aussi

A Abbeville, après des mois à l’arrêt, cap sur la rentrée pour le n°3 de la distribution des manuels scolaires en France

adrien

la Picardie souterraine, les carrières et creutes de l’Aisne

adrien

la centrale à charbon Emile Huchet pourrait redémarrer a condition de na pas s’approvisionner en charbon russe

adrien

À l’usine Maxam de Mazingarbe, le plan de sauvegarde de l’emploi validé malgré les critiques

adrien

Pendant le confinement, la communauté d’agglomération de Douai prend en charge les loyers des commerçants

adrien

que faire après la période de gel sur les arbres et les plantes

adrien