weighexperts.com
Image default

les allergies sont de retour, voici quelques conseils pratiques d’un médecin allergologue



Éternuements, nez qui coule, démangeaisons… En ce début mars, les allergies sont de retour. Et c’est tous les ans la même chose. Le docteur Sophie Jarlot-Chevaux, allergologue à Nancy nous donne quelques conseils pour lutter contre les allergies saisonnières.

Avec le printemps, le même cauchemar recommence. Le retour du pollen. « Il peut provoquer une surréaction du système immunitaire ». Le mal est saisonnier. « Il apparaît au printemps et disparaît en été ». Lundi 8 Mars 2021, le docteur Sophie Jarlot-Chevaux nous donne quelques conseils, si on est allergique. 

C’est tous les ans la même chose.

Dr Sophie Jarlot-Chevaux, allergologue

« Une allergie est une réponse immunologique inadaptée et exagérée de l’organisme à des corps étrangers », explique le docteur Sophie Jarlot-Chevaux, allergologue à la Polyclinique de Gentilly à Nancy. « Les symptômes sont variés : conjonctivite, yeux rouges et irrités; asthmes en raison des pollens, rhinite allergique, nez bouché, éternuements. Plus rarement et plus gravement, œdèmes et urticaire cutanée ».

Il existe des traitements très efficaces. Les médicaments utilisés en pleine crise sont surtout les antihistaminiques. « On peut y associer des traitements locaux comme le collyre ou le spray nasal ». 

Eviter de faire trop d’efforts physiques s’il fait chaud et ne pas s’exposer à la pollution atmosphérique.

Sophie Jarlot-Chevaux

La période du printemps est souvent délicate pour les personnes allergiques.

Cependant le docteur Sophie Jarlot-Chevaux propose un certain nombre de conseils pratiques et faciles à faire qui permettent de s’en préserver un peu mieux. 

Conseils pratiques et faciles à faire pour s’en préserver

  • Aérer sa maison tôt le matin ou tard le soir car la pollution intérieure serait la plus grande pourvoyeuse de maladies respiratoires
  • Eviter de faire sécher les vêtements à l’extérieur.
  • Se changer complètement quand on rentre à la maison, se brosser les cheveux, voire se laver les cheveux tous le soir.

 

Enfin pendant cette période, il faut porter des lunettes de soleil, éviter le sport à l’extérieur, jardiner avec un masque ou encore rouler vitres fermées.

Mais d’où nous viennent ces allergies ? 
 » Avec le pollen, c’est la pollution et le réchauffement climatique qui sont en partie responsable des allergies. On constate des allergies de plus en plus précoces, même chez des enfants très très jeunes de trois/quatre ans ».

Enfin dernier conseil du médecin :« être allergique au pollen n’est pas une contre-indication au vaccin. Le traitement non plus ».

Le masque est un rempart et une protection supplémentaire.

Sophie Jarlot-Chevaux

Selon le Réseau national de surveillance aérobiologique, 20 % de la population est concernée par des problèmes d’allergie respiratoire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source link

A lire aussi

En 2018, un rapport du sénateur de l’Aisne Yves Daudigny alertait sur la pénurie de médicaments de réanimation

adrien

un mystérieux dessin de la Grande Guerre découvert par hasard à Chatas, « c’est un petit miracle »

adrien

la gare sacrée plus belle gare de France face à Saint-Brieuc

adrien

les prévisions pour ce samedi 17 octobre (et les jours suivants)

adrien

Le LOSC s’impose 4 à 1 face à Lorient et prend la tête (provisoire) de la Ligue 1

adrien

après leurs victoires face à Marseille et Saint-Etienne, Lille rêve du titre et Lens d’Europe

adrien