weighexperts.com
Image default

le stade de Villeneuve-d’Ascq s’éteint, le match France-Angleterre interrompu



Alors que les Françaises jouaient contre les Anglaises au Stadium de Villeneuve-d’Ascq (Nord), les lumières de l’enceinte se sont éteintes, provoquant l’arrêt du match et la défaite de l’équipe de France.

Un moment insolite s’il en est s’est déroulé vendredi 30 avril sur la pelouse du Stadium de Villeneuve-d’Ascq lors d’un test match de rugby entre la France et l’Angleterre. A la 62e minute de la rencontre, alors que les Françaises attaquaient et s’approchaient dangereusement de l’en-but de leur adversaire, le stade s’est tout simplement éteint.

Plongées dans le noir, les joueuses ont dû arrêter de jouer. Devant l’important temps mort lié à la réparation des lumières, l’arbitre a finalement mis un terme à la rencontre après quinze minutes d’attente en vertu de l’article 5.10 des règles du jeu : « l’arbitre a le pouvoir d’arrêter la partie à tout moment s’il considère qu’il serait dangereux de continuer ». Le score qui était celui lors de l’arrêt des lumières s’est donc transformé en score finale (17-15 pour l’Angleterre) et, ironiquement, l’éclairage a été à nouveau opérationnel quelques minutes après la décision de l’arbitre de terminer le match. 

La situation n’était pas pour déplaire aux Anglaises qui ont tout fait pour que l’arbitre prenne la décision d’arrêter le match. « Dans le vestiaire, les joueuses étaient abattues. Le plus frustrant, c’est que les Anglaises n’aient pas voulu attendre un peu pour reprendre. Elles ont parlé de risques de blessures. En 2015, la France avait été confrontée au même genre de problème en Irlande, et les joueuses avaient attendu trois quarts d’heure avant de repartir sur le terrain », a confié à L’Equipe la manager des Bleues, Annick Hayraud. C’est la neuvième fois de suite que les Françaises perdent contre les Anglaises.

Dans un communiqué publié à la suite de la rencontre, la Fédération Française de Rugby (FFR) s’est dit « dans l’attente des explications de l’exploitant du stade, responsable de la continuité d’exploitation des installations et équipements techniques de l’enceinte ». La FFR regrette également « l’issue inattendue de ce match et tient à préciser que cet incident n’a en aucun cas remis en cause la sécurité des équipes et de l’ensemble de l’organisation ».

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source link

A lire aussi

Les coiffeurs de Picardie récupèrent les cheveux coupés pour lutter contre la marée noire à l’Île Maurice

adrien

plusieurs manifestations anti-pass sanitaire, des tensions à Nancy

adrien

notre sélection d’expositions et balades culturelles en plein air dans les Hauts-de-France

adrien

PORTRAIT. Hassen Bouchakour et Peyo, le cheval qui accompagne les malades, ont plein de projets pour Calais

adrien

un étudiant lillois dépose un référé pour demander plus de cours à distance, la justice rejette sa requête

adrien

INFOGRAPHIES. Coronavirus : 12 nouveaux décès dans les hôpitaux des Hauts-de-France, 29 nouvelles hospitalisations

adrien