weighexperts.com
Image default

le site web de vente de fruits et légumes attire le public


Les Halles de Nancy est une entreprise familiale qui monte. L’objectif pour 2022 est de proposer des fruits et légumes à la livraison. Rencontre avec Pauline Dommange, co-fondatrice de l’entreprise basée près de Nancy.

La vente de fruits et légumes via internet est en plein développement. Une tendance qui se confirme en ce début d’année 2022.

Pauline Dommange a lancé Les Halles de Nancy il y a un an et demi, en pleine crise sanitaire. La plateforme est basée à Messein, au sud de Nancy (Meurthe-et-Moselle).

« C’est une entreprise familiale. J’ai créé ce concept avec mes cousins. Nous sommes primeurs depuis sept ans, ce n’est pas un secteur inconnu pour nous », détaille Pauline Dommange. Le but est de livrer dans l’agglomération nancéienne. « Nous pouvons venir à domicile ou sur le lieu de travail. Il faut s’adapter aux clients ».

L’équipe des Halles de Nancy avait déjà conquis une clientèle vosgienne avant même la création du site web. « Depuis quelques années, nous avons des magasins à Golbey et Épinal. Nous avons partagé nos produits sur les réseaux sociaux et nous avons atteint la clientèle de Nancy. C’est à ce moment que nous avons eu l’idée de ce projet annexe ».

Environ 300 commandes sont réalisées chaque semaine. Le prix des paniers varie de 25 à 40 euros. « Nous livrons sur l’agglomération de Nancy. Les clients sont de plus en plus nombreux. Nous voyons que cela se développe dans les zones rurales comme à Champigneulles, en Meurthe-et-Moselle ».

Les clients savent que ce sont des produits de qualités, bio ou non.

Pauline Dommange, fondatrice des Halles de Nancy.

Les articles proviennent de producteurs locaux au marché de Rungis (Val-de-Marne). Plus de 12.000 personnes travaillent dans les halles de Paris. « C’est notre fournisseur unique. Deux fois par semaine, Émilie et Guillaume Pellerin, mes cousins, prennent le camion pour ramener la marchandise », précise Pauline Dommange.

Au total, cinq salariés travaillent au sein de la structure. Les livraisons sont réalisées toute la semaine entre 9 heures et 19 heures. « Les fruits et légumes, bio ou pas, sont le plus frais possible. Les clients savent que ce sont des produits de qualités, bio ou non. Avec nous, il n’y a pas de perte de temps. Si le produit ne convient pas, il est modifié rapidement ».

« C’est un domaine où il y a énormément de concurrences, notamment dans le bio », ajoute Pauline Dommange. Prochain objectif pour le groupe : conquérir le marché de Metz, courant 2022. « Les clients nous font confiance. Nous avons envie d’aller encore plus loin. Le site internet va être modifié par exemple pour être plus facile à l’usage ».

En France, il y a près de 12.000 primeurs selon Saveurs Commerce, une fédération de syndicats qui représente les commerçants spécialisés en fruits et légumes au niveau national. Les spécialistes de l’alimentation de proximité en dénombrent 5.100 sur les marchés. La vente au détail représente 30% de la distribution de fruits et légumes.



Source link

A lire aussi

un pédopsychiatre d’Amiens explique comment en parler aux enfants

adrien

Saint-Quentin récompensée pour la rénovation du buffet Art déco de la gare

adrien

les mairies les plus insolites de Picardie

adrien

Réouverture des frontières: retour à la normale pour les déplacements en Sarre

adrien

« Skylander, chronique d’un avion fantôme » : trois raisons de regarder ce documentaire

adrien

L’histoire du dimanche – Les mystères de la Joconde nue, attribuée à Léonard de Vinci et conservée au musée de Chantilly

adrien