weighexperts.com
Image default

le LOSC reçoit le Milan AC pour une revanche … et une qualification

Notez cet article


Ce soir, le LOSC peut se qualifier directement pour les 1/16è de finale de la Ligue Europa. Il faudra pour cela battre le prestigieux AC Milan, certainement vexé par la sévère défaite du match aller (0-3). Les Italiens seront en plus privés de leur buteur Zlatan Ibrahimovic. Méfiance quand même…

C’est dans la bonne humeur que les dogues se sont entraînés devant la presse mardi matin au domaine de Luchin. Le LOSC surfe actuellement sur une bonne vague, en championnat comme en coupe d’Europe. Les Lillois sont ainsi en tête de leur groupe avec 7 points (2 victoires et un nul). Comme on se qualifie toujours avec 10 points, la victoire ce jeudi soir contre Milan les conduirait directement vers la phase suivante, en février, avec les 1/16èmes de finale. C’est dire que l’enjeu est important.
Après la démonstration du match aller à San Siro (victoire 3-0), la victoire peut sembler une évidence. Mais justement, les Milanais, vexés par cette déculottée à domicile, seront certainement revanchards et viendront au stade Pierre-Mauroy avec un état d’esprit différent. C’est ce qu’a expliqué l’attaquant brésilien Luis Araujo.” Ce match sera très difficile face à une grande équipe. Je pense qu’il sera différent de l’aller, car Milan connaît maintenant nos qualités, ils se méfieront davantage. Mais qu’importe, nous sommes prêts à relever le défi et à remporter les trois points. On est tous bien préparés mentalement et physiquement. On a l’objectif de gagner à domicile, de réaliser un match aussi parfait qu’à l’aller.”

Christophe Galtier, lui aussi, refuse l’étiquette de favori.” Quand vous êtes le LOSC, vous n’êtes jamais favoris face à l’AC Milan, leader du Calcio”, affirme ainsi l’entraîneur lillois, soucieux d’enlever de la pression à ses joueurs.” Y a-t-il eu un effet de surprise au match aller ? Je ne sais pas. Mes joueurs se sont investis à fond. Ils se sont approprié un plan de jeu. Mais Milan reste Milan, une équipe redoutable, encore plus quand elle a été battue quelques semaines en arrière.

 
C’est pourquoi il prévient: “je vais insister sur l’énergie qu’on doit avoir dans ce genre de match, rappeler à mes joueurs tout ce qu’ils ont dû mettre à San Siro pour l’emporter. Les mettre en garde sur cet excès de confiance. C’est un match européen. C’est le Milan AC. Si npous avons le bonheur de l’emporter, ce serait aussi une qualification.”

 

Christophe Galtier, en conférence de presse mardi soir.

Christophe Galtier, en conférence de presse mardi soir.

© Emmanuel Quinart / FTV

Mettre les mêmes ingrédients 

Pour ce match capital, Milan sera privé de son buteur vedette, Zlatan Ibrahimovic, blessé dimanche contre Naples. “C’est un joueur important, leur meilleur joueur. Leur animation offensive sera  différente, Il y aura sûrement plus de profondeur, plus de percussion et plus de précision offensive.
Mais Galtier ne prévoit pas pour autant une modification du système de jeu qui a si bien réussi au match aller. “On devra jouer de la même manière, avec les mêmes ingrédients, la même générosité et la même envie de ne pas céder trop de terrain face à cette équipe qui est toujours en tête du Calcio. J’ai vu et revu leur dernier match face à Naples. Quand vous êtes capable de l’emporter de cette manière, c’est que vous avez plusieurs cordes à votre arc. Nous, on va rester les mêmes. Evidemment qu’il y a un capital confiance, car nous savons que nous sommes capables de faire ce genre de match-là. Il faut s’appuyer dessus et non s’endormir sur ce capital confiance.”

Les joueurs du LOSC lors de leur dernier entraînement mardi matin.

Les joueurs du LOSC lors de leur dernier entraînement mardi matin.

© Emmanuel Quinart / FTV

Tous les feux semblent au vert. Les résultats sont là. Les joueurs sont en forme. Il n’y a que deux blessés (Renato Sanches et Zeki Celik). Le banc donc est fourni, ce qui sera important avec l’enchaînement des matches.
Quant au profil de l’équipe alignée ce soir, le coach n’a livré aucune piste.”C’est un match décisif. On se doit de jouer avec la meilleure équipe possible en fonction des caractéristiques de l’adversaire.” Et de conclure dans un sourire:” Avec tout cela, j’ai tout dit … Mais je ne vous ai rien dit…”
Effectivement, Christophe Galtier maîtrise parfaitement l’humour et l’art de  communiquer.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source link

A lire aussi

Crise sanitaire – L’édition 2020 du festival de la BD d’Amiens organisée en mode numérique

adrien

Boris Johnson s’estime “menacé” par l’UE et remet en cause l’accord de janvier

adrien

un automne sans état d’âme

adrien

le passé trouble du Coaster Formule 1

adrien

Municipales à Lille : la liste “Décidez pour Lille”, soutenue par La France Insoumise, ne fusionnera pas au second tour

adrien

la Nordiste Kristina Mladenovic exclue de l’US Open en double féminin sur décision des autorités sanitaires

adrien