weighexperts.com
Image default

Le Cateau-Cambrésis : une personne placée sous contrôle judiciaire après une violente bagarre entre voisins



Selon le parquet de Cambrai, l’une des personnes impliquées dans cette bagarre, en garde à vue depuis samedi soir, doit être déferrée, ce lundi, avec demande de placement sous contrôle judiciaire. Il s’agit d’un homme de 36 ans, soupçonné d’avoir lancé un couteau qui s’est planté dans le flanc de son voisin. Ce dernier, âgé de 31 ans, a été grièvement blessé et a dû être héliporté en urgence samedi soir vers le CHU de Lille. Son état s’est depuis stabilisé.
 
Six autres personnes ont également été blessées dans cette rixe, survenue rue de la République, samedi soir, vers 19h. L’une d’elles était inconsciente à l’arrivée des pompiers et a été transportée au Centre hospitalier de Cambrai. Selon les gendarmes, elle aurait expliqué par la suite avoir reçu « une brique » en plein visage. Mais selon une personne impliquée dans cette bagarre, qui nous a contactés, elle aurait plutôt reçu un coup de canne.

Une femme, « en stress psychologique intense » selon les gendarmes, a par ailleurs été conduite au Centre hospitalier de Valenciennes. 

 

Coups et projectiles échangés

Cette violente bagarre a impliqué deux familles habitant deux logements HLM mitoyens, en conflit depuis l’été dernier. Selon une personne présente, tout aurait dégénéré alors que l’une des deux familles venait d’allumer un barbecue dans son jardin. Des insultes ont fusé, le barbecue aurait été renversé à travers le grillage en présence d’un jeune enfant puis des « dalles » auraient été lancées par les uns et renvoyées par les autres. Des coups auraient été échangés ensuite, avec « des tuyaux en PVC« . Jusqu’à ce qu’un couteau soit lancé et blesse grièvement l’un des belligérants. Au total, une dizaine de personnes auraient été impliquées dans cette rixe, un autre voisin et sa compagne venant se mêler à la dispute.

La famille qui a allumé le barbecue se dit victime de ses voisins « dont tout le quartier a peur« . Selon les membres de cette famille, qui nous ont contactés, leur mère aurait déjà été violemment agressée la veille. Après la bagarre de samedi soir – lors de laquelle les vitres d’une porte-fenêtre ont été brisées – ils ont préféré quitter leur logement et sont désormais hébergés chez des amis. « Mais même là, on ne se sent pas en sécurité« , nous a confié l’un d’eux. D’autant que des messages menaçant circulent sur les réseaux sociaux, les membres de l’autre famille dénonçant également, de leur côté, une agression contre leur mère.

L’enquête de gendarmerie, elle, se poursuit pour tenter de démêler les différentes versions. Dimanche, les forces de l’ordre avaient lancé un appel au calme.
 



Source link

A lire aussi

VIDÉO. À Gravelines, le club de canicross se prépare à accueillir le premier trophée régional

adrien

Second tour des municipales 2020 – Metz : les trois candidats en lice se disent prêts

adrien

quel bilan après 30 ans de crise migratoire ? Les habitants éprouvés mais solidaires

adrien

Eric Dupond-Moretti se défend de considérer les Verts comme des « ayatollahs » de l’écologie

adrien

originaire de Noyelles-Godault, Guillaume Jaskula interprète Je suis malade de Serge Lama

adrien

Déconfinement : la métropole du Grand Nancy annonce la réouverture progressive des piscines à partir de ce lundi 8 juin

adrien