weighexperts.com
Image default
Hauts-de-France

l’arme de la photo au golf de Faulquemont avec “Le Climat”, festival à ciel ouvert

Notez cet article


Poussée verte aux municipales, convention citoyenne pour le climat, les questions environnementales n’ont jamais été aussi présentes dans le débat public. Des photographes, dont certains sont mosellans, les évoquent à travers “Le Climat”, festival à ciel ouvert, du 1er juillet au 20 décembre.

C’est un festival très original qui s’ouvre ce mercredi 1er juillet 2020 au golf de Faulquemont-Pontpierre en Moselle. Une originalité non pas liée à son thème le climat, car de ce côté-là les évènements ne manquent pas, mais à son format. Cette exposition à ciel ouvert ne sera pas visible un week-end, ni même un mois mais jusqu’au début des vacances de Noël.

"Le Climat", festival à ciel ouvert : un renard photographié par Marie-Hélène Alépée.

“Le Climat”, festival à ciel ouvert : un renard photographié par Marie-Hélène Alépée.

© Marie-Hélène Alépée

Pourquoi ce choix de présenter cet évènement sur la longueur? Nous avons posé la question à l’un des organisateurs, l’un des quatre photographes de l’association Parenthèse Nature Franck Formaux. “Lorsqu’on a réfléchi à ce festival on avait défini deux axes possibles: le premier c’était de montrer des images chocs et de dénoncer, le second axe c’était de montrer la beauté de la nature pour conduire au respect. C’est ce second axe que nous avons retenu pour le festival.

On ne voulait pas d’un discours culpabilisant mais plutôt toucher les gens au coeur. 

Franck Formaux, photographe

150 photos visibles dans un parcours nature

Concrètement, le public pourra découvrir 150 photos grand format, disséminées sur un parcours nature de quatre kilomètres. Des clichés pris par les membres de l’association, mais pas seulement puisqu’au total quinze photographes participent à cette exposition à ciel ouvert. Des photos dans le Grand Nord, des clichés d’animaux menacés de disparition saisis en Afrique, mais aussi des images d’espèces vivant en Lorraine touchées par ces changements climatiques.

Coquelicots et papillon, au coeur de la nature.

Coquelicots et papillon, au coeur de la nature.

© Rahima Hadid Gounant

Toutes ces photos ont un objectif commun éveiller les consciences sur l’urgence climatique et encourager l’action en faveur de l’environnement et de la nature. Pour Parenthèse Nature, “la photographie constitue sans nul doute l’un des meilleurs vecteurs pour accélérer la prise de conscience collective car visiblement les discours, débats et émissions ne suffisent pas à convaincre tout le monde. La photographie n’a pas de frontière, elle vaut mille mots. Par la force de l’image, faire prendre conscience et encourager l’action devient possible.

Actions dédiées pour les scolaires

A partir de la rentrée de septembre 2020, si les conditions sanitaires le permettent, les scolaires seront associés à l’évènement grâce à des actions spécifiques. Des associations de protection de l’environnement comme la ligue de protection des oiseaux (LPO) ou le groupement ornithologique du refuge Nord Alsace (GORNA, qui soigne les animaux sauvages blessés) proposeront des animations avec des parcours pédagogiques. Des expositions thématiques installées dans quatre médiathèques du pays de Faulquemont viendront enrichir le festival. Dernière précision l’entrée sera libre et gratuite. A découvrir sur le golf de Faulquemont du 1er juillet au 20 décembre.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source link

Related posts

Agriculture : des dizaines de corbeaux pillent et ravagent des plantations de Moselle

adrien

1940, la bataille de France au jour le jour : 28 mai, des civils et des prisonniers massacrés à Oignies et Esquelbecq

adrien

sur les traces des aviateurs de la Royal Air Force inhumés dans le Pas-de-Calais

adrien