weighexperts.com
Image default
Hauts-de-France

l’accès aux alentours du stade interdit ce dimanche sous peine d’une amende de 30 000€

Notez cet article



En raison de la situation sanitaire, la Préfecture du Nord interdit tout rassemblement autour du stade Pierre-Mauroy dimanche 18 octobre dès 14 heures. Le match qui oppose le LOSC au RC Lens se jouera finalement à huis-clos pour faire respecter le couvre-feu. 

C’est un choc des titans du Nord qui aurait dû s’accompagner d’une ambiance folle au stade, mais le contexte sanitaire en a décidé autrement. La Préfecture du Nord a pris un arrêt pour interdire aux supporters des équipes du RC Lens et du LOSC de circuler aux alentours du Stade Pierre-Mauroy ce dimanche, dès 14 heures. 

Si toute personne venait à enfreindre cet arrêté, elle serait exposée à une amende de 30 000 euros et six mois de prison. Une amende de 135 euros est aussi encourue pour les rassemblements de plus de 6 personnes sur l’espace ouvert au public, également prohibés par l’état d’urgence sanitaire. Seules les personnes présentes à titre professionnel ou les clients des restaurants voisins pourront se rendre sur le parvis du stade Pierre-Mauroy.

Le match, quant à lui, se jouera à huit-clos, alors qu’il était encore prévu en début de semaine d’autoriser 1000 spectateurs triés sur le volet à y assister. La dégradation de la situation sanitaire est passée par là.

 “Michel Lalande, préfet du Nord, rappelle que la rencontre de football entre le LOSC et le RC Lens se déroulera à huis-clos ce dimanche 18 octobre 2020 (à 21h00) au stade Pierre-Mauroy à Villeneuve-d’Ascq”, explique la Préfecture dans un communiqué.

Un derby à l’ambiance morose 

Le programme de cette 7ème journée de compétition avait pourtant de quoi attirer les supporters par milliers : deux équipes voisines de Ligue 1, le RC Lens et le LOSC, qui ne s’étaient pas affrontées depuis près de 5 ans. Des fans passionnés prêts à tout pour montrer leur soutien et une tradition de chambrage bien ancrée. 

 Et alors que les supporters, privés de présence au stade, auraient pu compenser en investissant les bars, le couvre-feu imposé dans 8 métropoles françaises, dont Lille, a modifié leurs plans. 

“Un derby, ce sont des ambiances et là n’y en aura pas donc, automatiquement, ça change énormément de choses. Les supporters des deux clubs n’existent qu’à travers ce genre de matches-là.”

Christophe Galtier, entraîneur du LOSC

Pas d’ambiance ni de rassemblements, alors que le chambrage, commencé la semaine dernière par des banderoles sur l’autoroute et une intrusion au domaine de Luchin de supporters du RC Lens, avaient lancé les festivités. 

C’est donc une triple peine pour les fans des deux équipes, qui vont devoir se contenter de visionner la retransmission en direct à la télévision. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source link

Related posts

rien de bon à espérer

adrien

VIDEO. 14 septembre 1983. Découvrez la déambulation des supporters Sangs et Or à Gand avant un match de coupe d’Europe

adrien

la colère des salariés de Cargill, “indispensables” pendant la crise et menacés de licenciement

adrien