weighexperts.com
Image default
Hauts-de-France

la victoire de Martine Aubry est saluée par son camp mais aussi par la droite lilloise

Notez cet article



A la suite de l’annonce de la victoire de Martine Aubry, de nombreuses hommes politiques de la région ont salué ce résultat, notamment des personnalités de droite, qui avaient notamment annoncé voter pour elle dans l’entre-deux tour.

Si la victoire de Martine Aubry à Lille s’est joué à 227 voix près, de nombreuses personnalités politiques régionales, de gauche ou même de droite ont salué sa victoire contre le candidat écologiste, Stéphane Baly.
 

Martine Aubry, la mieux armée pour faire face à la crise économique à venir ?

A la suite de la défaite au premier tour de leur candidat Les Républicains, des personnalités de droite tels que Jean-René Lecerf, président du département du Nord ou Thierry Pauchet, chef de file de l’opposition municipale à Lille, avaient appelé à voter Martine Aubry.

Nous pensions qu’elle était la mieux armée face à la crise économique qui va démarrer malheureusement de façon certaine”, confirme Thierry Pauchet, l’ancien chef de file de l’opposition municipale à Lille, sur le plateau de France 3 Nord Pas-de-Calais lors de cette soirée consacrée au second tour des municipales.

 

Débat municipales Nord Pas-de-Calais 2ème partie

Un avis partagé par Valérie Létard, sénatrice UDI et vice-présidente du Sénat. “L’UDI soutenait Violette Spillebout […], mais il me semble qu’au moment où nous allons devoir affronter la plus grave crise que l’on ait connu depuis très longtemps, […] mon souhait était de ne pas disperser les voix car je pense que les métropoles vont avoir un rôle déterminant dans la relance économique du pays. Je ne suis pas certaine que le mouvement des Verts puisse mettre immédiatement cette dynamique en place.

Un “sang-froid” nécessaire ?

La victoire de la maire socialiste a bien sûr été saluée par son camp, soulagé après que des sondages aient donné son concurrent écologiste, Stéphane Baly, gagnant de cette municipale.

Il a fallu avoir un peu de maîtrise de soi pour dire que c’est encore jouable lorsque tous les journalistes et commentateurs hors caméra me disent que c’est foutu“, reconnaît Patrick Kanner, sénateur socialiste au micro de nos confrères de France Bleu Nord.

 

“On s’arme de sérénité et de patience“, expliquait Martine Filleul avant que les résultats officiels ne tombent et de reconnaître sa joie à l’annonce de la victoire de sa candidate : “Je suis très heureuse […]. Le travail de Martine Aubry est de travailler en bonne intelligence avec Stéphane Baly et Violette Spillebout devant les défis qui vont devoir être relevés. Je pense qu’elle sera tout à fait à la hauteur de la situation et qu’elle saura avancer sur ces projets avec ceux qui ont été ces adversaires durant les municipales.

Sur France Inter, Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste regrettait la désunion entre socialistes et écologistes : “Quand on est socialiste et écologique, on doit faire l’effort de se comprendre et de s’entendre. J’ai flippé et je suis content pour Martine Aubry.

Une gauche lilloise divisée

Yannick Brohard, secrétaire régional d’Europe Ecologie les Verts, s’est montré plus sceptique : “La volonté de travailler dans le sens le plus large possible n’est pas la méthode qu’a pu montrer Martine Aubry. […] L’avenir nous dira s’il est de bon ton d’avoir des doutes ou pas“.

Pour lui, les propos de Stéphane Baly “sont clairs” : “Il faudra compter ces six prochaines années sur les mobilisations écologiques, à commencer sur la question de la friche Saint Sauveur.

Interrogé en fin de soirée, Adrien Quatennens, député La France Insoumise dans le Nord, qui n’avait donné aucune consigne de vote si ce n’est le vote contre Violette Spillebout, a félicité la candidate socialiste : “Je félicite Martine Aubry pour sa victoire.

Mais il a insisté sur l’importance du taux d’abstention lors du scrutin :” J’ai entendu dans son discours sa tristesse vis-à-vis de l’abstention.C’est peut-être le phénomène qui doit le plus nous interpeller ce soir. Nous sommes en train de commenter une élection dans laquelle n’ont participé que 40 % des Français.

 





Source link

Related posts

Déconfinement. Aide de 50€, pistes cyclables, formation : ce qui est mis place pour vous inciter à utiliser votre vélo

adrien

Jennifer de Temmerman, ex-députée LREM du Nord, rejoint le nouveau groupe parlementaire “Ecologie Démocratie Solidarité”

adrien

Une pharmacienne de l’Oise condamnée à 500 euros d’amende pour avoir vendu des masques malgré les réquisitions de l’Etat

adrien