weighexperts.com
Image default

la Schueberfouer, plus grande fête foraine du Grand-Duché, en version minimaliste cette année


Crise sanitaire oblige, la célèbre fête foraine de Luxembourg a été réduite à sa plus simple expression pour l’édition 2021 en cours. Mais cela n’empêche pas malgré tout d’y passer d’excellents moments.

Exit la traditionnelle Schueberfouer tant appréciée des frontaliers, place au “Fun um Glacis”.

Il s’agit d’une version réduite de l’évènement dont le coup d’envoi a été donné samedi 21 août 2021 et qui se poursuivra dans la capitale luxembourgeoise jusqu’au 12 septembre, de 11 heures à 23 heures.

Une petite Schueberfouer sans “Hämmelsmarsch”, sa musique traditionnelle et avec moins de stands que d’habitude. En atteste, par exemple, le nombre de forains présents sur la foire, seulement 45 contre 200 à l’accoutumée.

“C’était très important, pour nous, d’offrir une sortie aux gens qui restent dans le pays”, selon Patrick Goldschmidt l’échevin en charge de la foire. “Et surtout aux jeunes qui ont le plus souffert ces 18 derniers mois. Ce sont eux qui ont d’abord fait des sacrifices pour protéger leurs parents et leurs grands-parents et ce sont les derniers qui ont eu la possibilité de se faire vacciner. Donc on a dit ‘on veut offrir quelque chose pour la jeunesse et pour les plus âgés également'”.

De plus, pour limiter les risques de contamination au Covid, la foire a été divisée en deux secteurs distincts. D’une part les manèges et de l’autre la restauration. Côté manèges, pas besoin de pass sanitaire mais le masque est obligatoire. Les organisateurs ont choisi de ne pas proposer de grande roue au public cette année mais en revanche un grand huit est bien là. Pour se restaurer ou boire un verre, il faudra être en mesure de présenter son pass sanitaire. Bref, quelques contraintes supplémentaires pour profiter de l’ambiance festive de la “Schueb”. 

Contrairement à l’année dernière où elle avait été annulée, petits et grands profitent cette année d’une petite “Schueb”.

© Claire Schaffner/FTV

Verre à moitié plein

Mais pour les forains une petite Schueberfouer vaut mieux que rien, car on se rappelle que l’année dernière, la pandémie de Covid avait entraîné l’annulation pure et simple de cette manifestation festive. Pour la première fois depuis la fin de la seconde guerre mondiale cette foire n’avait pu se tenir.

Jusqu’à présent, depuis 1340, date de sa création, seules les guerres avaient empêché la “Schueb” d’avoir lieu. C’est donc un moindre mal pour les forains qui ont besoin de remplir leur trésorerie. 

Et visiblement, le premier week-end s’est plutôt bien déroulé en terme d’affluence avec 15.000 visiteurs par jour. De quoi redonner un peu le sourire aux commerçants, même si chacun sait qu’on sera très loin des deux millions de visiteurs habituels, dont de nombreux frontaliers qui apprécient ces instants ludiques au retour des vacances et au moment de la rentrée.  

 



Source link

A lire aussi

fraicheur piquante et ciel morose

adrien

Vos prévisions météo pour ce mardi 18 mai : instable et agité !

adrien

à 22 ans seulement, il inaugure le Grand Bleu Wake Park, un nouveau parc aquatique

adrien

Getlink, victime de la quarantaine britannique, renonce à nouveau à ses prévisions

adrien

Déconfinement : “Il faut que les clients aient le réflexe de consommer les vins de leur terroir”

adrien

INFOGRAPHIES. Coronavirus : 4 décès en 24h dans les hôpitaux des Hauts-de-France, 24 nouvelles hospitalisations

adrien