weighexperts.com
Image default

la nouvelle boule de Noël baptisée Piaf bien partie pour faire un carton


Le centre international d’art verrier de Meisenthal en Moselle-Est vient de dévoiler sa nouvelle boule de Noël. Elle porte le nom de Piaf et sera disponible à la vente dès le jeudi 11 novembre. Comme les autres créations des boules de Noël, elle devrait être plébiscitée par le public.

Le centre d’art verrier de Meisenthal vient de dévoiler sa nouvelle boule de Noël 2021. Après Arti en 2018, Lab en 2019, Magma en 2020, la nouvelle venue made in Meisenthal s’appelle Piaf.

La création de la boule de Noël, c’est le fruit d’un travail qui démarre très tôt dans l’année dès le lendemain des fêtes. « Chaque mois de janvier, à peine nous sommes-nous réveillés de la saison de Noël qui a précédé » explique Yann Grienenberger, le directeur du centre d’art verrier « on se met en quête de la création de la nouvelle boule. Alors c’est un peu angoissant parce qu’on se demande si on y arrivera, si on fera aussi bien que l’année passée et là commence le processus qui consiste à présélectionner trois ou quatre designers ou équipes, à les inviter sur place et à leur expliquer un peu toutes les contraintes du matériau ».

Cette année, c’est Harmonie Begon designeure au service de l’artisanat qui a été choisie pour concevoir la forme de la création de 2021. La jeune créatrice a puisé son inspiration dans sa vie familiale: « j’ai choisi de collaborer avec des oiseaux parce que je me suis souvenue en réfléchissant au projet de la boule de Noël à une autre pratique que j’avais avec ma famille au moment de Noël, en décembre en hiver, c’était d’accrocher au même moment qu’on accrochait des boules au sapin, d’accrocher aussi des boules aux arbres pour nourrir les oiseaux et leur permettre de passer l’hiver ».  Ce sont donc les mésanges qui ont inspiré la jeune créatrice pour cette boule de Noël 2021.

 

 

Magma, le record à battre

Piaf aura la lourde tâche de succéder à la boule Magma qui l’année dernière avait établi un nouveau record de ventes. Avec 22.500 exemplaires écoulés en un mois et demi, la boule Magma était devenue la création la plus vendue de l’histoire de l’usine détrônant au passage la boule Lab, la 20ème création de Noël du centre d’art verrier.

Mais Piaf a de beaux atouts à faire valoir comme l’explique avec enthousiasme Yann Grienenberger le directeur du centre international d’art verrier de Meisenthal : « Ce qui est édifiant avec cette boule à mon avis, c’est qu’à la fois, on est sur une forme finale qui est somme toute assez traditionnelle, tout en rondeur, ovoïdale et pourtant le process qui l’a vue naître, qui a été mis en place par la designeure est vraiment inédit, incroyable et résolument contemporain ». 

 

 

L’an dernier en raison de la pandémie de Covid-19, le rituel des gens qui se pressent à Meisenthal pour découvrir la nouvelle boule de Noël n’avait pas pu être maintenu. Mais cette année, le centre d’art verrier est heureux de permettre de nouveau l’accueil du public comme l’explique avec soulagement Yann Grienenberger : « où existe t-il des endroits où des milliers de personnes attendent la sortie d’un objet ? Où existe t-il un endroit où on vient en famille acheter un objet qui n’a pas l’air très utile -une boule de Noël- et pourtant en racontant une histoire, en perpétuant une tradition les gens veulent acheter ces boules qui ont un supplément d’âme ».  C’est cela aussi la magie de Noël à Meisenthal.

 



Source link

A lire aussi

Guillaume Martin, meilleur grimpeur de la Vuelta, conclue en beauté une saison mitigée pour Cofidis

adrien

Olivier Paccaud, élu suppléant en 2007 d’Olivier Dassault, deviendra-t-il député ?

adrien

Fontenoy la Joûte : le retour des visiteurs se fait progressivement au village du livre lorrain

adrien

un homme jugé pour une attaque raciste au lendemain des attentats du 13-Novembre

adrien

Nicolas, « militant séropositif » à Arras, une vie d’engagement avec le VIH

adrien

originaire de Noyelles-Godault, Guillaume Jaskula interprète Je suis malade de Serge Lama

adrien