weighexperts.com
Image default

La 25e édition des Rencontres de la bande dessinée d’Amiens se prépare malgré la situation sanitaire



Après l’annonce jeudi de l’annulation de l’édition 2021 du festival d’Angoulême prévue fin juin, le directeur des Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens confirme qu’une telle éventualité n’est pas à l’ordre du jour. L’événement se prépare toujours pour les 5 et 6 juin.

« Nous sommes en train de monter le parcours dans la halle Freyssinet. L’annulation ne va pas arriver. » Pas de doute pour Pascal Mériaux, le directeur des Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens, la 25e édition aura bien lieu les 5 et 6 juin. Mais comme « la halle est disponible dans la durée, on peut ouvrir à la demande au public et décaler en été ou en septembre si besoin. »

La préparation a donc déjà commencé pour être prêt à temps. « Bien sûr, les jauges et les relations seront peut-être différentes. Et les ateliers de proximité, comme les lectures pour enfants seront impossibles. » En revanche, pas de crainte à avoir au sujet des dédicaces, des rencontres que les visiteurs plébiscitent : « Nous nous préparons à remettre en contact le public et les auteurs. En respectant les gestes barrière, les dédicaces dans les librairies se passent très bien. Ce sera pareil au festival. »

Les organisateurs vont aussi proposer au public de découvrir la création d’un dessin en temps réel sans risque : « Le dessin réalisé en live est projeté sur grand écran. L’auteur est visible, mais on ne l’approche pas. »

Pascal Mériaux, pour qui « il est crucial que les jeunes retrouvent l’accès à la Culture » espère également pouvoir accueillir à nouveau, si possible dès la mi-mai, les groupes scolaires.

Amiens qui rit, Angoulême qui pleure

« L’annulation du festival d’Angoulême n’est pas une bonne nouvelle. » Si Pascal Mériaux ne se réjouit pas qu’un événement culturel ne puisse se tenir, cette décision annoncée jeudi est aussi quelque part un soulagement. En effet, le festival d’Angoulême se tient traditionnellement fin janvier. Mais dès l’automne, la direction de ce festival de Cannes du neuvième art avait fait le choix de le décaler du 24 au 27 juin. Au risque d’un téléscopage avec les Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens (5 et 6 juin) et de Lyon BD (11, 12 et 13 juin).

Pascal Mériaux et Olivier Jouvray, son homologue lyonnais, avaient d’ailleurs publié en novembre une tribune commune dans Livres Hebdo pour alerter sur la fragilisation de l’écosystème des manifestations littéraires, si Angoulême se tenait en juin. Les villes d’Amiens et de Lyon avaient relayé leur inquiétude auprès de la ministre de Culture.

Le choix d’annuler le festival d’Angoulême a été motivé par l’impossibilité économique d’organiser un tel événement en tenant compte des contingences sanitaires. Les investissements, comme la location et le montage de barnums, ne seraient pas rentables avec des jauges d’accueil réduites. La situation est différente à Amiens : « la halle Freyssinet nous est mise à disposition en permanence gratuitement par Amiens aménagement. Ca change tout. »

Cet espace de 304 mètres de long, construit en 1928, en partie démoli pendant la Seconde Guerre mondiale, a servi à la SNCF jusqu’en 1992.

 



Source link

A lire aussi

Les députés du Nord Ugo Bernalicis et Dimitri Houbron parlent politique en jouant aux jeux-vidéos

adrien

La Belgique doit « s’excuser » pour son passé colonial selon Pierre Kompany, premier maire noir du pays

adrien

c’est officiel, la R5 électrique sera produite dans l’usine de Douai

adrien

L’histoire du dimanche – L’invention du camouflage moderne en pleine Grande Guerre à Amiens

adrien

un artisan mosellan s’apprête à gravir l’Everest

adrien

19 – Pauvreté : « On faisait 500 colis par mois, on en fait 850 par semaine », alerte le Secours populaire

adrien