weighexperts.com
Image default

Jean Castex sort le carnet de chèques pour financer les transports en commun de Nancy et de Metz


Le Premier ministre Jean Castex en déplacement dans le département du Nord a présenté les nouveaux projets de transports en commun retenus par le gouvernement. 95 dossiers en site propre ont été sélectionnés dont ceux de Metz et de Nancy. C’est la cité ducale qui va en profiter le plus.

Le Premier ministre Jean Castex a dévoilé ce mercredi à Tourcoing dans le Nord la liste des nouveaux projets de transports en commun qui vont bénéficier d’une enveloppe de 900 millions d’euros débloquée dans le cadre du plan de relance. 162 projets de transports collectifs en site propre et de pôles d’échanges multimodaux ont été retenus. « Nous nous occupons de la vie de nos concitoyens avec un cap clair ». C’est en substance ce qu’a déclaré le Premier ministre lors de son discours à Tourcoing, et Matignon de préciser que 900 millions c’est « le plus gros montant accordé dans l’histoire des appels à projets sur les transports collectifs en site propre ».

Les projets de transports de Nancy et Metz retenus 

Nancy et Metz font partie des 95 projets retenus par le gouvernement. Ainsi, la métropole du Grand Nancy va recevoir 32,3 millions d’euros pour son plan des mobilités qui comprend notamment la mise en place de quatre lignes de bus à haut niveau de service. L’Etat apportera une participation financière à hauteur de 20% du budget d’investissement pour chacune de ces lignes. Dans un communiqué Mathieu Klein le maire socialiste de Nancy et président de la Métropole du Grand Nancy s’est réjoui des annonces faites par le Premier ministre: « C’est une bonne nouvelle pour le Grand Nancy et l’ensemble de ses habitants. Cette dotation inédite vient conforter ce projet de mobilités structurant pour notre bassin de vie. Cette nouvelle annonce vient souligner la capacité du Grand Nancy à obtenir des moyens financiers pour les projets d’avenir de son territoire ». 

En dehors de Nancy et de Metz, d’autres villes du Grand-Est vont bénéficier de cet argent de l’Etat pour financer leurs projets de transports en commun. Les subventions associées à ces projets seront délivrées par l’Agence de financement des infrastructures de transports de France avec toutefois une date limite à respecter puisque les travaux devront impérativement démarrer avant fin 2025. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source link

A lire aussi

des actions de prévention menées dans le Nord

adrien

plusieurs villes ou stations du littoral interdisent le tourisme d’un jour

adrien

Jérôme Jean, speaker officiel de l’Amiens SC, la passion du foot et de la radio

adrien

Un député britannique propose de reprendre le contrôle de Calais pour empêcher les migrants de traverser la Manche

adrien

Discovery/Hycovid : les essais cliniques d’hydroxychloroquine suspendus dans les Hauts-de-France

adrien

Pour la première fois, le roi des Belges Philippe exprime ses « profonds regrets » pour le passé colonial au Congo

adrien