weighexperts.com
Image default

huit pompiers humanitaires partis en Haïti pour apporter leur aide après le tremblement de terre


Un groupe de huit pompiers appartenant à l’association humanitaire French International Rescue Experts (FIRE) a décollé mercredi 25 août pour Haïti. Dix jours après le tremblement de terre qui a fait plus de 2.000 morts, il s’agit pour eux de produire sur place de l’eau potable pour la population.

Huit pompiers lorrains, membres de l’association humanitaire French International Rescue Experts (FIRE), ont décollé mercredi 25 août de l’aéroport d’Orly en direction de Port-au-Prince, la capitale d’Haïti.

Dix jours après le tremblement de terre qui a secoué le pays faisant au moins 2.000 morts, ils vont y dispenser des soins infirmiers. Mais leur principale mission sera de produire de l’eau potable. 

De nombreuses ONG utilisent différents procédés pour permettre aux populations d’avoir accès à l’eau. Pour leur part, les pompiers meurthe-et-mosellans emportent des tubes souples de 1.000 litres qui peuvent être transportés dans des sacs à dos, ce qui permet de toucher les populations les plus reculées.
” Notre première étape c’est de trouver de l’eau” explique le président de l’association Landry Richard. “De l’eau de rivière, de l’eau de mare peu importe -ça ne marche pas avec de l’eau de mer c’est la seule contrainte car il ne faut pas que cela soit de l’eau salée- on va remplir de l’eau de rivière dedans et avec un procédé chimique on va dans un premier temps nettoyer l’eau puis la purifier. Ensuite, on va passer par un processus de test et c’est de l’eau qui va devenir buvable en une heure.”

Derniers préparatifs à côté de Tomblaine avant le départ pour rejoindre l’aéroport d’Orly.

© Marie Valantin/FTV

Une aide de terrain

La mission sur place est prévue pour durer douze jours.

Manon Muhar est la seule membre de l’équipe à faire partie du corps médical. La sage-femme ne part pas pour faire des accouchements mais a très envie comme ses collègues d’apporter son aide sur le terrain: ” La création de l’association à la base c’est pour faire des missions comme celle-là, d’intervenir lors des catastrophes naturelles. Le peu qu’on peut apporter c’est toujours ça de pris. On emmène surtout du nécessaire de pansement. On a remarqué sur les anciennes missions que les populations vont en direction de ceux qui apportent l’aide humanitaire pour recevoir des soins médicaux”. 

Les pompiers humanitaires de cette association étaient déjà intervenus en Equateur en 2016 après le violent tremblement de terre qui avait touché ce pays. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source link

A lire aussi

Ouverture de plusieurs centres de vaccination à destination des professionnels de santé

adrien

Daum, le plus grand tube d’ultra-vide au monde, un outil de recherche pour l’avenir des nanomatériaux

adrien

Vos prévisions météo pour ce mercredi 9 septembre : douceur estivale

adrien

l’exposition la Révolte des Machines s’installe dans l’ancienne ambassade de France

adrien

À l’usine Maxam de Mazingarbe, le plan de sauvegarde de l’emploi validé malgré les critiques

adrien

le conseil vote une majoration de 40% des indemnités du président Damien Castelain

adrien