weighexperts.com
Image default

grand chantier avec les bénévoles pour redonner des couleurs à la maison forestière du Spitzberg


La maison forestière du Spitzberg située près de Dabo bénéficiera de l’argent de la Mission Stéphane Bern. Elle nécessite une restauration complète de sa toiture. Des bénévoles de Terres et Couleurs, venus de toute la France, se sont se retrouvés, le temps d’une journée, samedi 2 octobre.

A Dabo (Moselle), la maison forestière du Spitzberg reprend des couleurs. C’est même devenue une petite institution. Ainsi, des bénévoles venus de toute la France se sont retrouvés, le temps d’une journée, samedi 2 octobre 2021.

La magnifique maison forestière est construite entièrement en grès rose, véritable emblème du Massif des Vosges.« On est ici sur une structure avec des poutres qui ont travaillé avec le temps », raconte Jean Massé, menuisier-ébéniste. « Donc nous sommes juste au plus près de ce qui existe déjà ». Dans la région, l’ocre reste un matériau local et traditionnel.

Travaux urgents de restauration de la toiture

La maison forestière du Spitzberg nécessite une restauration complète de sa toiture. Avec la participation de Terres- et-Couleurs. Les bénévoles sont venus des quatre coins de la France et c’est leur 29ème opération. Car d’après les premières estimations, pour refaire la toiture, avec la contrainte de l’amiante, il fallait compter 200.000 euros.

On a touché pratiquement 260.000 euros, ce qui nous permet de faire une réfection totale de la toiture, de changer la véranda, les fenêtres.

Félicien Carli, Président de l’association Terres-et-Couleurs.

Un coup de main plus que salutaire pour la bande de copains qui depuis dix ans restaure cet ancien bâtiment. « Le bâtiment est enfin sauvé définitivement aujourd’hui », raconte Félicien Carli, Président de l’association Terres et Couleurs. « Avoir gagné au loto est un vrai plus. On a touché pratiquement 260.000 euros, ce qui nous permet de faire une réfection totale de la toiture, de changer la véranda, les fenêtres ».

C’est la Belle au bois dormant au milieu de la forêt. C’est quand même génial.

Vincent Michel, Président de l’association les amis du Spitzberg.

Terres-et-Couleurs est une association pour la promotion et la relance des ocres et des terres colorantes (terre de Sienne, terre d’ombre, terre verte…).

 

 

La maison forestière au coeur de la forêt de Dabo (Moselle).

© Franck Gaillet, France 3 Lorraine

 

La maison a même servi de décor principal au film « Les nuits d’été »  réalisé en 2013. Et puis Vincent Michel découvre la maison pendant une balade. L’ONF voulait raser la bâtisse. Il passe devant la maison. Il découvre une ruine dont il tombe pourtant amoureux. Et c’est ainsi que l’association des Amis du Spitzberg est née.

 

 

Sélectionnée en 2020 par la Mission Patrimoine, portée par Stéphane Bern, la maison forestière du Spitzberg, a bénéficié d’une dotation de 174.000 euros. « Le but du chantier c’est de redonner au relais de chasse ses couleurs d’antan. Il y a tout un travail invisible mais en amont on a fait des recherches de trace d’ocre », explique Vincent Michel, Président de l’association les amis du Spitzberg.

 

 

La maison a été construite entre 1900 et 1906 pour servir de relais de chasse à l’Empereur Guillaume II.

La maison a été construite entre 1900 et 1906 pour servir de relais de chasse à l’Empereur Guillaume II.

© Franck Gaillet, France 3 Lorraine

 

Dans cette clairière, on est à une dizaine de kilomètres de Dabo. On est dans un milieu forestier et la maison est vraiment perdue en plein milieu de la forêt. 

 

La véranda avec vue é été restaurée avec l'accord des Bâtiments de France par des artisans locaux.

La véranda avec vue é été restaurée avec l’accord des Bâtiments de France par des artisans locaux.

© Franck Gaillet, France 3 Lorraine

 

La maison a été construite entre 1900 et 1906 pour servir de relais de chasse à l’Empereur Guillaume II. D’anciennes cartes postales portent la mention de Forsthaus Spitzberg mit Kaiser Pavillon, un passé prestigieux pour cette oeuvre de l’architecte prussien Richard Kuder qui réalisa également le Palais des Fêtes de Strasbourg. « Ici on a installé des bancs pour les randonneurs car c’est un lieu qui est quand même très très beau. C’est la Belle au bois dormant au milieu de la forêt. C’est quand même génial », se réjouit Félicien Carli, Président de l’association Terres et Couleurs.

 

 

Et c’est ainsi, que jour après jour, la maison forestière du Spitzberg est en train de devenir un havre de paix au milieu de la forêt.

 

 

 

 





Source link

A lire aussi

repérer les tiques dans vos jardins et signalez-les

adrien

À Boulogne, Castex promet un plan pour la pêche qui ne sera pas « la sacrifiée » du Brexit

adrien

la communauté libanaise picarde sous le choc, attend des changements

adrien

vigilance orange crue sur 4 départements

adrien

L’usine de Douvrin fabriquera des batteries de voitures électriques pour la nouvelle co-entreprise de PSA et Total

adrien

Pas-de-Calais : week-end confiné, week-end vacciné

adrien