weighexperts.com
Image default

Gérald Darmanin confirme la construction d’un nouveau commissariat de police à Valenciennes



En visite au commissariat de Valenciennes, Gérald Darmanin a annoncé la création tant attendue d’un nouvel hôtel de police. L’État débloquera 27 millions d’euros pour ce bâtiment flambant neuf, doté d’un centre de tir. Le ministre de l’Intérieur décorera aussi les deux policiers agressés à Marly.

Gérald Darmanin n’est pas venu les mains vides dans la capitale du Hainaut. En visite dans un commissariat de Valenciennes, ce vendredi 8 janvier, pour décorer les deux policiers blessés lors de l’agression au quartier de la Briquette, le ministre de l’Intérieur a apporté une enveloppe de 27 millions d’euros destinée à la construction du nouvel hôtel de police.

Un projet vieux de 20 ans

Cela fait près de 20 ans que ce projet de commissariat de police est dans les tuyaux. Un vieux serpent de mer donc… en passe d’être réalisé. Le bâtiment en question, entièrement neuf, fera 15 000 m². Et particularité de celui-ci, il sera doté d’un stand de tir, alors que jusqu’ici les policiers s’entraînaient au centre de Maubeuge.

La gronde des policiers dans le Valenciennois

Cette visite s’effectue dans un climat tendu dans le Valenciennois. Dimanche 13 décembre, deux policiers étaient agressés dans le quartier de la Briquette, à Marly, tout près de Valenciennes. Les deux hommes intervenaient sur les lieux d’un rodéo urbain. La scène de violences a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux, provoquant une onde de choc chez les forces de l’ordre.

Une semaine après l’agression de leurs collègues, des policiers avaient manifesté leur colère. Avec pour mot d’ordre : plus de moyens, plus d’effectif.

Décoration des policiers agressés à Marly

C’est pour décorer ces deux agents de police que Gérald Darmanin a annoncé sa visite à Valenciennes. Cette remise de la médaille de la sécurité intérieure se déroulera en toute « discrétion » au sein de la sous-préfecture.

Le ministre de l’Intérieur a rappelé au cours de cette visite son intransigeance vis-à-vis des rodéos urbains avant d’assurer son « soutien à l’ensemble des fonctionnaires de la police nationale. »

« La délinquance tue des familles »

« Depuis que je suis ministre de l’Intérieur, j’ai enterré onze policiers et gendarmes, a-t-il également déclaré. La délinquance du quotidien tue des familles et atteint profondément l’autorité de l’État. »

Ce matin, la visite avait commencé par un petit-déjeuner à l’hôtel de ville où Gérald Darmanin a été accueilli en « ami » par Laurent Degallaix, maire de Valenciennes.





Source link

A lire aussi

Dégâts miniers en Lorraine, le coup de gueule du Collectif de défense des bassins miniers

adrien

846.000 euros distribués au quatre sites sélectionnés en Lorraine

adrien

Mobicoop, le premier service de mobilité partagée et solidaire en France sera présent aux JO Paris 2024

adrien

le gouvernement espère vacciner 70% de la population contre la Covid-19 grâce à un vaccin gratuit pour tous

adrien

un appel à témoin lancé pour retrouver un livreur à domicile

adrien

une navette autonome à l’essai pour les travailleurs transfrontaliers

adrien