weighexperts.com
Image default

depuis un mois, 500 patients sont décédés de la Covid-19 dans les hôpitaux du département



D’après les données de Santé Publique France, 502 patients Covid sont décédés dans les hôpitaux du Nord entre le 12 octobre et le 12 novembre. Ce chiffre représente 40% des décès de patients Covid enregistrés dans les hôpitaux du département depuis mars.

C’est une donnée qui démontre, une fois de plus, l’intensité de la deuxième vague dans notre région, et particulièrement dans le département du Nord. 

D’après Santé Publique France, 502 décès de patients atteints de la Covid ont été enregistrés dans les hôpitaux du Nord entre le 12 octobre et le 12 novembre, soit plus de 40% des décès de patients Covid enregistrés dans les hôpitaux du département depuis le mois de mars concentrés sur un mois.

Sur cette même période, plus de 6 décès sur 10 enregistrés dans les hôpitaux des Hauts-de-France ont eu lieu dans le Nord. 

Dans un bilan publié ce vendredi, l’Insee note d’ailleurs une hausse très nette des décès sur la période du 1er septembre au 2 novembre, sans toutefois l’attribuer directement à la Covid-19, même si « une accélération des décès quotidiens depuis la mi-octobre est très nette. » Dans le Nord, une augmentation des décès de 17,2% par rapport à la même période en 2019 a ainsiété constatée.  

Autant de décès que lors des deux mois de confinement au printemps dans le Nord

À titre de comparaison, 500 décès avaient été enregistrés dans les hôpitaux du Nord lors des deux mois de confinement au printemps dernier, entre la mi-mars et le 11 mai, date du premier déconfinement national. 22 décès avaient eu lieu pour la seule journée du 3 avril dernier au plus fort de l’épidémie. Depuis le 1er novembre, ce triste record quotidien a été dépassé 9 fois sur les 12 premiers jours du mois, avec un pic atteint la journée du 6 novembre, enregistrant à elle seule 36 décès dans les hôpitaux du département.

Un mort sur quatre lié à la Covid-19

En France, 7704 décès ont enregistrés dans les hôpitaux sur la même période, soit un quart des décès depuis le mois de mars. 

Dans le département voisin du Pas-de-Calais, 156 décès ont été comptabilisés sur la même période, soit un tiers des décès enregistrés dans les hôpitaux du département depuis le début de la crise sanitaire. Lors de sa prise de parole jeudi 12 novembre, le Premier ministre Jean Castex a indiqué qu’actuellement, un décès sur quatre enregistré en France est lié à la Covid-19.

Le nombre de contaminations baisse dans le Nord

Malgré la hausse des décès, le nombre de contaminations baisse dans le département. Le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de cas positifs pour 100 000 habitants, s’élève à 527 dans le Nord sur une semaine glissante à la date du 9 novembre. Il avait atteint son maximum fin octobre.Le taux de positivité des tests sur la semaine du 2 au 8 novembre atteint 20% dans le département. La semaine précédente, il dépassait les 22% dans le Nord.



Source link

A lire aussi

aux côtés de Mathieu Klein, Anne Hidalgo lance sa campagne présidentielle sur le terrain

adrien

Zic en signe, un duo musical pour sourds et malentendants

adrien

Déconfinement à Metz : les belles échappées dans un rayon de 100km

adrien

dans la Somme, « pour certaines paroisses, la fin de l’année sera difficile »

adrien

samedi 24 octobre, 28 kilomètres à pied contre un projet de carrière à ciel ouvert

adrien

À l’image des clubs anglais, l’Amiens SC boycotte les réseaux sociaux pour lutter contre le racisme

adrien