weighexperts.com
Image default

déneigement de la route des crêtes et baisse de la vitesse à 50 km/h pour y réduire les nuisances sonores



En cette fin avril, le Gros Léon et d’autres engins spécialisés, vosgiens et alsaciens, ont commencé à déneiger la route des crêtes. Le retour des touristes va s’accompagner d’une évaluation des nuisances sonores dans ce secteur protégé et d’une baisse de la vitesse à 50km/h.

Fraiseuses et engins de déneigement, dont le célèbre « Gros Léon », sont en pleine action ce lundi 26 avril 2021 sur les sommets vosgiens. Comme chaque année à la même époque, les agents en charge des routes au département des Vosges et ceux de la communauté européenne d’Alsace (CEA) -qui regroupe désormais Bas-Rhin et Haut-Rhin- sont en plein déblaiement de la route des crêtes.

Cet axe, long de 88 kilomètres relie l’Alsace et la Lorraine en offrant aux usagers de magnifiques paysages qui attirent chaque année de nombreux touristes, tout en facilitant au quotidien les liaisons entre les deux anciennes régions. « On est tous impatients de pouvoir de nouveau circuler librement« , se réjouit Frédéric Bierry, président de la CEA.  » Et la route des crêtes, sur le massif des Vosges, c’est un endroit fabuleux pour cela, avec des vues exceptionnelles. »

Expérimentation à 50 km/h

La route des crêtes libérée de sa gangue blanche, c’est le retour des activités de plein air et des touristes.

Avec les nuisances qui souvent les accompagnent : gestion parfois erratiques des déchets et forte présence de bruits mécaniques avec des motards pointés du doigt, régulièrement ces dernières années. Sur ce point, de nouvelles actions sont envisagées.

« On va lancer des tests pour vérifier le niveau sonore, à la vitesse actuelle déjà baissée à 70 km/h« , annonce Frédéric Bierry. « Et dans les prochaines semaines, nous allons lancer une expérimentation, en baissant de baisse de 20 km/h la vitesse dans les cols, pour voir si cela peut avoir un impact sur ce niveau sonore. Il faut réussir à concilier l’attractivité du massif pour les touristes, mais également le confort de vie de ceux qui y vivent. »

Côté alsacien, le déneigement 2020-2021 représente un coût de sept millions d’euros (un million de plus que prévu). 500 agents de la collectivité européenne d’Alsace contribuent au traitement et à la sécurisation des routes sur le flanc est du massif.

 





Source link

A lire aussi

Près de Compiègne dans l’Oise, le Secours populaire est géré uniquement par des jeunes âgés de 12 à 25 ans

adrien

marche pour le climat et l’accès aux besoins essentiels, « finalement agir ça m’aide à me sentir mieux » dit Pablo

adrien

à Prouvy, un restaurant ouvre ses portes aux entreprises et d’autres pourraient bientôt suivre

adrien

le mauvais temps du mois de mai 2021 gâche la récolte de miel de printemps

adrien

« le variant britannique sera majoritaire cette semaine dans le Nord », affirme le professeur Froguel

adrien

prévisions pour ce lundi 22 février et pour la semaine

adrien