weighexperts.com
Image default

Déconfinement – Nos idées de balades dans le Nord Pas-de-Calais (circuit 1) : les villas de Wimereux


Wimereux, cette petite station balnéaire, créée sous le Second Empire, abrite un patrimoine architectural remarquable, une digue-promenade et un décor de nature sauvage au coeur de la Côte d’Opale.
 

Les villas de Wimereux, pourquoi ça vaut le coup ?

Elles portent toutes un petit nom :  » Auguste »,  » Sainte-Sophie », « la Frégate », « les Oiseaux », « le Revoir », …  Plusieurs centaines de villas balnéaires, nées au siècle dernier, rescapées de la Belle Époque, qui offrent aux promeneurs attentifs un arc en ciel de couleurs et de détails savoureux.
 

Chacune à son caractére mais toutes sont de style anglo-normand, typique de notre littoral des Hauts-de-France. Elles transportent à travers les siécles, l’histoire des grandes familles de la région mais aussi des Anglais et des Belges, friants du casino et du golf en ce début du 20 éme siécle.  

 

Les villas de Wimereux, c’est où  ?
Nichée au coeur du pays d’Opale, dans la baie Saint-Jean, au nord de Boulogne-sur-Mer (62), Wimereux se cache dans un décor de falaises de craie. Son front de mer se couvre en été de cabines de plages et le coeur de ville s’amine de nombreux commerces et de la magie de la lumiére changeante sur les façades colorées des villas. Accessible par l’autoroute A16, (sortie 32 ou 33) ou en longeant la côte par la départementale 940, Wimereux est la porte d’entrée sud, du site des deux-caps.

 

Les villas de Wimereux, quel circuit emprunter ?

Attention, conquis par les hauteurs des villas, vous risquez de faire partie de ces promeneurs, le nez en l’air, à l’affût de nombreux détails nichés sur les façades. L’office du tourisme édite chaque année un circuit papier, grâce à l’association le charme de Wimereux. Mais rien ne vous empêche de vous laissez porter par le vent de votre inspiration.

Notre circuit préféré passe par l’avenue de la mer, où se dresse, au n° 3, l’imposante villa « Le Revoir » avec son majestueux belvédére et ses nombreuses lucarnes. Cette batisse de l’architecte Arthur Maegerman s’entourne de bien d’autres petites pépites comme « l’Albatros » ou la maison « le Sourire », pour ne citer qu’elles.
 

Le revoir.

A deux pas, rue des Anglais, au n°30, la villa Saint Louis décline tout le vocabulaire architectural balnéaire fait de bow-windows, de balcons, de corbeaux dans un mariage de bois et de pierre. Une demeure en créme et noire, entourée, d’autres charmeuses colorées, formant un dégradé de polychromie spectaculaire.

 

@ Wimereux

En face, rue Notre Dame, une serie de 5 « soeurs identiques », du n°25 au n°19. Les villas « Sainte Sophie », « Espéranto », « de Sonis », « Lamoriciére » et « Notre-Dame des Dunes ». A chacune sa couleur mais pour toutes un même balcon, un bow-window et des épis de faîtage impressionnants.
 

Villas Wimereux

Moins colorée mais située au coeur du carré d’or, on trouve au n°21 de la rue du Général de Gaulle, la villa « Les Mauriciens ». Seule villa classée monument historique, pour ses décors intérieurs de ses pièces du rez-de-chaussée, elle fut tour à tour, hôtel, dancing, hôpital. Construite par un banquier londonien originaire de l’île Maurice, elle s’entoure d’un jardin d’hiver et d’un toit trerrasse.

 

La villa "les Mauriciens", seul villa classée monument historique / © MH
La villa « les Mauriciens », seul villa classée monument historique / © MH

Poussez un peu plus loin, toujours rue du Général de Gaulle, direction la mer, pour embarquer vers « la Frégate ». Au 58, la spectaculaire villa colorée sert le plus souvent de décor, aux photos souvenirs des touristes sous le charme. 

 

Street colour by Richard Smith on 500px.com

Ne partez pas sans avoir flâné le loin de la digue, émerveillé par les nombreuses façades du front de mer et passez devant le majestueux hôtel de l’Atlantic.

 

Puis direction les bords du petit fleuve côtier du Wimereux qui offre lui aussi de jolies villas parées de leurs tuiles vernisées.
 

Wimereux view

 

Se balader en temps de déconfinement : les règles à suivre

– dans une limite de distance du domicile inférieure à 100 km
– en limitant à 10 personnes maximum cette sortie en extérieur
– dans le respect d’une distanciation physique entre vous, il vous faudra garder un espacement d’au moins 2 mètres avec les autres promeneurs
– sans limitation de durée
– sans attestation
 



Source link

A lire aussi

L’enseigne nordiste Flunch placée sous procédure de sauvegarde pendant six mois

adrien

à Dunkerque, une semaine pour tout préparer

adrien

« on n’a pas à prier sur la place publique », réagit l’évêque d’Arras

adrien

pour les SPA, le gouvernement pourrait aller plus loin dans ses mesures pour lutter contre les abandons

adrien

l’école forcée de s’adapter à la progression du Covid-19

adrien

prévisions pour ce jeudi 18 février et pour le week-end

adrien
Image default

Déconfinement – Nos idées de balades dans le Nord Pas-de-Calais (circuit 1) : les villas de Wimereux


Wimereux, cette petite station balnéaire, créée sous le Second Empire, abrite un patrimoine architectural remarquable, une digue-promenade et un décor de nature sauvage au coeur de la Côte d’Opale.
 

Les villas de Wimereux, pourquoi ça vaut le coup ?

Elles portent toutes un petit nom :  » Auguste »,  » Sainte-Sophie », « la Frégate », « les Oiseaux », « le Revoir », …  Plusieurs centaines de villas balnéaires, nées au siècle dernier, rescapées de la Belle Époque, qui offrent aux promeneurs attentifs un arc en ciel de couleurs et de détails savoureux.
 

Chacune à son caractére mais toutes sont de style anglo-normand, typique de notre littoral des Hauts-de-France. Elles transportent à travers les siécles, l’histoire des grandes familles de la région mais aussi des Anglais et des Belges, friants du casino et du golf en ce début du 20 éme siécle.  

 

Les villas de Wimereux, c’est où  ?
Nichée au coeur du pays d’Opale, dans la baie Saint-Jean, au nord de Boulogne-sur-Mer (62), Wimereux se cache dans un décor de falaises de craie. Son front de mer se couvre en été de cabines de plages et le coeur de ville s’amine de nombreux commerces et de la magie de la lumiére changeante sur les façades colorées des villas. Accessible par l’autoroute A16, (sortie 32 ou 33) ou en longeant la côte par la départementale 940, Wimereux est la porte d’entrée sud, du site des deux-caps.

 

Les villas de Wimereux, quel circuit emprunter ?

Attention, conquis par les hauteurs des villas, vous risquez de faire partie de ces promeneurs, le nez en l’air, à l’affût de nombreux détails nichés sur les façades. L’office du tourisme édite chaque année un circuit papier, grâce à l’association le charme de Wimereux. Mais rien ne vous empêche de vous laissez porter par le vent de votre inspiration.

Notre circuit préféré passe par l’avenue de la mer, où se dresse, au n° 3, l’imposante villa « Le Revoir » avec son majestueux belvédére et ses nombreuses lucarnes. Cette batisse de l’architecte Arthur Maegerman s’entourne de bien d’autres petites pépites comme « l’Albatros » ou la maison « le Sourire », pour ne citer qu’elles.
 

Le revoir.

A deux pas, rue des Anglais, au n°30, la villa Saint Louis décline tout le vocabulaire architectural balnéaire fait de bow-windows, de balcons, de corbeaux dans un mariage de bois et de pierre. Une demeure en créme et noire, entourée, d’autres charmeuses colorées, formant un dégradé de polychromie spectaculaire.

 

@ Wimereux

En face, rue Notre Dame, une serie de 5 « soeurs identiques », du n°25 au n°19. Les villas « Sainte Sophie », « Espéranto », « de Sonis », « Lamoriciére » et « Notre-Dame des Dunes ». A chacune sa couleur mais pour toutes un même balcon, un bow-window et des épis de faîtage impressionnants.
 

Villas Wimereux

Moins colorée mais située au coeur du carré d’or, on trouve au n°21 de la rue du Général de Gaulle, la villa « Les Mauriciens ». Seule villa classée monument historique, pour ses décors intérieurs de ses pièces du rez-de-chaussée, elle fut tour à tour, hôtel, dancing, hôpital. Construite par un banquier londonien originaire de l’île Maurice, elle s’entoure d’un jardin d’hiver et d’un toit trerrasse.

 

La villa "les Mauriciens", seul villa classée monument historique / © MH
La villa « les Mauriciens », seul villa classée monument historique / © MH

Poussez un peu plus loin, toujours rue du Général de Gaulle, direction la mer, pour embarquer vers « la Frégate ». Au 58, la spectaculaire villa colorée sert le plus souvent de décor, aux photos souvenirs des touristes sous le charme. 

 

Street colour by Richard Smith on 500px.com

Ne partez pas sans avoir flâné le loin de la digue, émerveillé par les nombreuses façades du front de mer et passez devant le majestueux hôtel de l’Atlantic.

 

Puis direction les bords du petit fleuve côtier du Wimereux qui offre lui aussi de jolies villas parées de leurs tuiles vernisées.
 

Wimereux view

 

Se balader en temps de déconfinement : les règles à suivre

– dans une limite de distance du domicile inférieure à 100 km
– en limitant à 10 personnes maximum cette sortie en extérieur
– dans le respect d’une distanciation physique entre vous, il vous faudra garder un espacement d’au moins 2 mètres avec les autres promeneurs
– sans limitation de durée
– sans attestation
 



Source link

A lire aussi

dans le Nord, pas de « retour à la frontière d’il y a 50 ans »

adrien

la Picardie se mobilise contre le cancer du sein

adrien

Renault va supprimer 15 000 emplois dans le monde dont 4600 en France : MCA Maubeuge concernée ?

adrien

Réouverture des frontières: retour à la normale pour les déplacements en Sarre

adrien

des photos à 360° pour donner envie aux touristes de venir dans la Somme

adrien

on vous explique #BalancetonWilly, nouvelle vague de témoignages d’agressions sexuelles sur Twitter

adrien