weighexperts.com
Image default
Hauts-de-France

Déconfinement. Aide de 50€, pistes cyclables, formation : ce qui est mis place pour vous inciter à utiliser votre vélo

Notez cet article


Avec la généralisation du respect des gestes barrières et la distanciation physique, le port du masque est annoncé obligatoire dans les bus, métro et tramway. Pour la reprise des déplacements travail-domicile, lors du déconfinement du 11 mai prochain, les réseaux de transports en commun s’organisent mais de nombreux particuliers risquent de préférer leur voiture. Afin d’éviter une hausse de la circulation et potentiellement une hausse de la pollution, la pratique du vélo est fortement encouragée.
 

Un forfait de 50 euros pour entretenir son vélo

C’est l’annonce la semaine dernière de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne. Elle propose de débloquer 20 millions d’euros, pour aider les villes et départements à préparer des pistes cyclables et des zones piétonnes provisoires, et offrir un forfait de 50 euros, destiné à faire réparer votre bicyclette chez un professionnel agrée. Le propriétaire ne paie pas la réparation jusqu’à concurrence de cette somme, charge aux professionnels d’obtenir le remboursement.

 

Même si pour Yannick Thueux, du magasin de vélos Cycle Berquez à Boulogne-sur-Mer, changer les freins, installer un éclairage ou de nouveaux pneus de son vélo, c’est une bonne chose, la somme annoncée sera vite dépensée : « Avec le coût de la main d’œuvre ajouté à celui des pièces, cela va très facilement dépasser les 50 euros. Nous, les professionnels, restons encore dans le flou. Actuellement, je suis inscrit sur la plateforme de la FUB, mais les modalités de remboursements ne sont pas précises. Cela va-t-il concernés les vélos de sport, les VTT ou seulement les vélos de ville ? »

Les particuliers devraient accéder à la liste des réparateurs agréés, dès le 11 mai, sur le site de la fédération française des usagers de la bicyclette – coupdepoucevelo.fr – Même si les particuliers n’ont pas attendus cette aide pour manifester : ” J’ai depuis plusieurs semaines déjà, des demandes d’achat. Des primo achat même ! C’est surtout l’engouement pour le vélo à assistance électrique qui ne faiblit pas. Depuis 8 ans au moins. Les ventes de ce type de vélo ne cessent d’augmenter, ils représentent aujourd’hui 80% de mon chiffre d’affaire, presque autant que sur Calais et Dunkerque malgré le territoire très vallonné que nous habitons. »

 

Le relief du boulonnais n’est donc plus un frein à la pratique du vélo, mais les ventes envisagées à la hausse pour les semaines à venir ne suffiront pas à combler la perte du chiffre d’affaires des semaines de confinement pour Yannick Thieux  ” considéré comme un commerce de première nécessité comme les garagistes, je suis resté ouvert, durant cette période, mais je n’ai vu aucun client durant plusieurs jours. J’ai hâte de reprendre une activité normale et je suis content de revoir mes clients, souvent des grands sportifs. Même si les compétitions cyclistes ne sont pas au rendez-vous, comme habituellement en cette période, je suis, aussi, très content de travailler avec d’autres types de clients et de promouvoir la pratique du vélo au quotidien, enfin ! » soupire-t-il.

La bicyclette permettra la distanciation sociale et la prise de conscience écologique

Plusieurs associations espèrent être référencées par la Fub, elle aussi. C’est le cas des ateliers-réparations mis en place depuis plusieurs années dans les antennes locales de l’ADAV. ” Selon la configuration des lieux, l’accueil du public pourraient reprendre ” nous confirme Rémy Manier, de l’antenne de Saint-Omer. ” Ce sont des ateliers tenus par des bénévoles, il faut donc que nous obtenions l’agréement. J’espère aussi que ces annonces financières puissent déboucher sur des aménagements urbains du quotidien. Des plans vélos dorment dans les cartons des villes de la région, c’est le moment de les mettre en œuvre. “

 

 

La pratique du vélo, une solution pour un déconfinement serein ? C’est aussi l’avis du Directeur de l’ADAV, Michel Anceau, basé à Lille.  ” Le vélo est une alternative aux transports classiques, trés intéressante. Dans un contexte de transport en commun et de liaisons routiéres saturés, utiliser son vélo devient un mode de déplacement trés populaire. Il a même été au coeur des derniéres campagnes pour les municipales. Cette aide à la réparation de vélos c’est bien, l’aide à l’achat, c’est mieux. Mais le vrai probléme reste aussi les aménagements urbains. Actuellement, nous travaillons à mettre en place des itinéraires de circulation confortable. “

L’association Droit au vélo – ADAV – a déjà contacté plusieurs collectivités pour les accompagner dans leur réflexion  : “ La situation est exceptionnelle et requiert de trouver des solutions rapides et adaptées. Avec la volonté de tous, nous sommes persuadés que cela est faisable et que certains aménagements temporaires peuvent être une véritable solution de transport perénne.”  

 

 la plateforme coupdepoucevelo.fr, pour faire réparer sa bicyclette, sera accessible à partir du 11 mai / © FUB
la plateforme coupdepoucevelo.fr, pour faire réparer sa bicyclette, sera accessible à partir du 11 mai / © FUB

60% des trajets effectués en France en temps normal, font moins de 5 km et la majorité de la population dispose d’un vélo mais ne l’utilise pas du fait d’un sentiment d’insécurité.
 

Créations de pistes cyclables “anti-Covid-19”

Plusieurs villes et départements prévoient de mettre en place des pistes cyclables temporaires, pour faciliter ces déplacements en vélo. Les entrées de ville seront aménagées pour les cyclistes venant des périphéries. De nouveaux tracés devraient être réalisés pour accéder au centre-ville, ainsi que sur quelques grands boulevards stratégiques.

À Lille, le boulevard Victor-Hugo va proposer des voies élargies et sécurisées. Les pistes cyclables seraient placées non plus sur les chaussées voitures mais entre sur les zones de stationnement et les trottoirs. Et pour les rues plus étroites, une voie de circulation automobile pourrait être transformée provisoirement en voie à sens unique et l’autre voie en piste cyclable. ” Différentes réponses sont possibles “ indique Martine Aubry. ” L’objectif est de faire le maximum pour les vélos mais sans empêcher les voitures d’entrer en ville. »

 

En paralléle, la Métropole Européenne de Lille annonce aménager plus de 12 km de pistes cyclables temporaires, pour favoriser l’usage du vélo lors du déconfinement. Des aménagements sur des voies qui en étaient jusqu’à présent dépourvues ou grâce à l’élargissement de pistes cyclables préexistantes et la suppression d’une voie de circulation sur une 2×2 voies.

Ainsi, à Roubaix, la rue Salengro verra la création d’une piste cyclable jusque l’Axe Leclerc / Gambetta par la suppression d’une voie de circulation voiture et élargissement de la bande cyclable pour la création d’un axe vélos-bus. À Lille, la rue du Molinel va se doter d’une bande cyclable dans le sens de la Gare vers la place de la République et à partir de la rue des Tanneurs, la création d’un couloir vélos-bus. À noter, l’élargissement de la piste cyclable existante entre le pont Léon Jouhaux et le pont situé avenue de Dunkerque à Lille.

Par ailleurs, des discussions sont en cours avec la commune de Tourcoing afin de développer des pistes cyclables provisoires. 

Pour soutenir les collectivités dans cette démarche, le ministère leur propose un soutien technique et la dispense d’autorisations préalables, notamment des Architectes des Bâtiments de France. 
 

La remise en selle 

Dans le cadre du plan “vélo” du gouvernement, la ministre de la Transition écologique prévoit de financer des formations à la reprise du vélo. En France, il existe plus d’une centaine de “vélo-écoles”. Dans la région, l’ADAV propose une reprise en douceur par petit groupe de 5, pour respecter les distanciations et la sécurité sur la route. La majorité de la population dispose d’un vélo mais ne l’utilise pas du fait d’un sentiment d’insécurité.
 

Dans les Hauts-de-France, il n’existe pas de dispositif d’aide généralisée à l’achat d’un vélo contrairement à la région d’Ile-de-France. Certaines communes proposent pourtant un coup de pouce mais c’est à chacun de solliciter sa mairie ou sa commnauté de communes. Mardi dernier, Patrice Vergriete et les maires des communes de la communauté urbaine de Dunkerque ont annoncé une aide exceptionnelle de 80 € pour l’achat d’un vélo neuf à tous ses habitants de plus de 11 ans. Sans condition de ressources, ce coup de pouce financier pourrait atteindre 150 € pour les plus faibles revenus, à dépenser dans les magasins de cycles de l’agglomération jusqu’au 31 décembre.

Avec cette incitation, les élus souhaitent favoriser l’utilisation du vélo, par les collégiens et lycéens pour se rendre dans leurs établissements scolaires. À noter, que les vélos en libre-service, de DK vélos, ne seront plus utilisables au moins jusqu’à la fin de l’année mais prêtés aux familles en difficulté et aux collégiens et lycéens qui en auraient besoin.  “ Plusieurs villes ont délégué des locations de vélo longue durée à leur régie de transport en commun comme à Lille, Dunkerque, Calais … mais il reste encore beaucoup de villes qui n’offrent pas ce service” précise Michel Anceau. 

Avec cette crise sanitaire, les modes de pensées pourraient évoluer.

Vous n’utilisez pas votre vélo ? Prêtez le à un soignant

Votre vélo est peut-être en train de prendre la poussière et des personnels soignants obligés de prendre les transports en commun. Pas toujours adaptés en terme de créneaux horaires et de risque de contamination supplémentaire.

C’est justement tout le principe de la plateforme shareathlon, autant prêter son matériel à des personnes qui en ont besoin. Créée au départ pour favoriser la pratique du sport et les liens sociaux en mettant en relation des particuliers pour le prêt de leur matériel de sport, l’entreprise son offre.

Pour franchir le pas, il vous suffit de vous inscrire ici !





Source link

Related posts

Gérald Darmanin, accusé de viol, se dit “victime d’une chasse à l’homme”

adrien

L’étonnante histoire d’Iris XVI, le cheval du capitaine picard de Hautecloque fusillé par les Allemands pour rébellion

adrien

prévisions pour ce samedi 25 juillet (et pour les prochains jours)

adrien