weighexperts.com
Image default
Hauts-de-France

Covid-19 chez nos voisins : le coronavirus a tué plus de 41 000 personnes au Royaume-Uni

Notez cet article


Plus de 41 000 personnes sont décédées du nouveau coronavirus au Royaume-Uni, dont près de 10 000 dans les maisons de retraite en Angleterre et au Pays de Galles, a indiqué mardi le bureau national des statistiques (ONS), un décompte plus lourd que le bilan officiel.

Au total, 41 020 morts dont la maladie Covid-19 était la cause mentionnée sur le certificat de décès sont survenues dans le pays jusqu’au 8 mai, un bilan bien plus lourd encore si on ajoute les milliers de décès comptabilisés depuis. Le décompte hebdomadaire de l’ONS est bien plus large que celui du ministère britannique de la Santé, annoncé quotidiennement et qui se concentre sur les morts de personnes testées positives au coronavirus. 

Ce dernier atteignait 35 341 décès (+545) mardi, maintenant le Royaume-Uni à la place du deuxième pays au monde le plus endeuillé par le virus, derrière les Etats-Unis. Les maisons de retraite, que le gouvernement est accusé d’avoir négligées, paient un lourd tribut, avec 9.975 décès liés au nouveau coronavirus au 8 mai : 9 495 en Angleterre et 480 au Pays de Galles, a précisé l’ONS.
 

 

42% des décès ont eu lieu en maison de retraite

Pour la deuxième semaine consécutive, les décès liés au coronavirus en maisons de retraite ont diminué, mais leur proportion dans le nombre total de morts a augmenté. Ils représentent 42,4% des morts liées au coronavirus enregistrées en Angleterre et au Pays de Galles jusqu’au 8 mai, contre 40,4% la semaine précédente. Martin Green, directeur général de Care England, qui représente des maisons de retraite indépendantes, a reproché au gouvernement d’avoir négligé ces établissements au début de la pandémie et d’avoir renvoyé des patients infectés des hôpitaux vers les maisons de retraite.

“Nous avions une politique de vider les hôpitaux et de remplir les maisons de retraite“, a-t-il dénoncé devant la commission de la Santé de la Chambre des communes. Il a également signalé d’importants problèmes avec le dépistage, des résultats étant perdus ou des employés devant attendre jusqu’à dix jours pour les recevoir. Assurant que les maisons de retraite avaient été la “priorité” des autorités dès le début de l’épidémie, le ministre de la Santé, Matt Hancock, a répliqué que “les hôpitaux peuvent être des endroits dangereux” et qu’il peut être “plus sûr” d’aller dans une maison de retraite. 

Il s’est par ailleurs félicité de la baisse du nombre de décès dans ces établissements,ajo utant que 62% d’entre eux en Angleterre n’avait enregistré aucun cas de nouveau coronavirus. Le gouvernement a promis vendredi de tester, d’ici à début juin, tous les résidents des maisons de retraite en Angleterre, ainsi que leurs employés. Mais les députés de la commission chargée des sciences ont eux déploré une capacité de dépistage “inadéquate“, initialement réservée aux patients les plus critiques à l’hôpital au début de la crise.
 

Dans le métro londonien / © ISABEL INFANTES / AFP
Dans le métro londonien / © ISABEL INFANTES / AFP

Etendue lundi à toute personne symptomatique de plus de 5 ans, cette capacité “n’a pas été augmentée suffisamment tôt ou de manière ambitieuse”, ont-ils dénoncé dans une lettre adressée mardi au Premier ministre conservateur Boris Johnson.

En conséquence, les maisons de retraite n’ont pu avoir accès au dépistage “au moment où la propagation du virus était la plus rapide“, ont-ils souligné.    “Nous avons accru cette capacité de dépistage sur les deux derniers mois“, a défendu le ministre de l’Environnement, George Eustice, lors d’une conférence de presse. “Nous avons porté cette capacité à 100 000 (tests quotidiens) à la fin avril et nous continuons de l’accroître”, a-t-il ajouté.

Cela permettra, selon lui, d’accompagner la stratégie de traçage des personnes contaminées, que le gouvernement souhaite mettre en place en vue du déconfinement.
 



Source link

Related posts

CARTE. Déconfinement : plus de 30% des maires n’ouvrent pas leurs écoles cette semaine dans l’Aisne, l’Oise et la Somme

adrien

Un chercheur de l’Université Jules Verne Picardie à la tête d’une étude sur les migrations d’animaux

adrien

INFOGRAPHIES – Coronavirus : 4.986 morts du covid19, 2.932 patients hospitalisés et 253 en réanimation dans le Grand Est

adrien