weighexperts.com
Image default

Coronavirus. Vous avez des symptômes de la Covid-19 ? Voici les démarches à suivre dans les Hauts-de-France



Casser les chaînes de transmission du virus ?” C’est la volonté de l’Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France qui a présenté dans un communiqué les différentes mesures pour endiguer l’épidémie du coronavirus. Celles-ci s’appuient sur trois principes : “protéger, tester et isoler” et commencent dès le ressenti des premiers symptômes chez le patient. On vous explique l’ensemble du processus et les réflexes à adopter. 
 

Vous présentez des symptômes du coronavirus 

 
Les médecins généralistes et les médecins de ville vont être les acteurs de premier rang de ce travail“, explique Etienne Champion, directeur de l’ARS Hauts-de-France, interviewé sur le plateau du 19/20h du 13 mai dernier. 
 
En cas de symptômes du coronavirus tels que la fièvre, la toux, la perte du goût ou de l’odorat, … vous devez : 
 

  • prendre contact avec son médecin traitant par téléphone qui vous proposera alors une consultation médicale adaptée dans son cabinet ou en téléconsultation. 
     
  • seulement en cas de suspicion du coronavirus, le médecin vous prescrira un test PCR pour confirmer le diagnostic. 
     
  • dans ce cas, vous devez respecter une période d’isolement strict en attendant le résultat du test. 
     
  • en cas de signes de gravité, appelez le 15.

 

Le diagnostic est confirmé, que se passe-t-il ensuite ? 

Si le diagnostic est confirmé, vous devez : 
 

  • respecter une période d’isolement strict jusqu’à deux jours après la disparition des symptômes 
     
  • aider à identifier les personnes contacts, c’est-à-dire, les personnes avec lesquelles vous avez été en contact précédemment. 

  

Comment se déroule la recherche des personnes contacts ? 

Ce qu’on appelle le traçage ou le contact tracing est une technique ancienne. Les ARS le font lors d’épidémies de méningite par exemple. Mais là, nous sommes sur des ampleurs très supérieures à celles que nous connaissons d’habitude“, reconnaît le directeur de l’ARS Hauts-de-France. 

Pour chaque malade diagnostiqué, un traçage est immédiatement réalisé pour identifier les personnes qui ont été en contact avec le malade 48 heures avant l’apparition des premiers symptômes. Il se déroule en trois étapes : 
 

  • Niveau 1 : le médecin consulté est chargé de relayer le traçage pour l’entourage proche du patient. 
     
  • Niveau 2 : l’Assurance maladie étend la recherche des personnes contacts aux sphères professionnelles, amicales, de loisirs et autres. Pour les personnes concernées, elle prescrit un test PCR et peut délivre un arrêt de travail pour celles qui ne peuvent pas travailler. 
     
  • Niveau 3 : l’ARS, avec les cellules régionales de Santé publique France, interviennent en complément pour l’identification et l’investigation de cluster. 

 

Vous êtes une personne contact identifiée

Vous avez été joint par l’Agence régionale de Santé car vous avez été en contact avec une personne positive au coronavirus, vous devez : 
 

  • respecter une période d’isolement pour une durée d’environ 14 jours selon la situation 
     
  • procéder à votre tour à un test PCR 7 jours après le contact avec le malade. 

  

Où faire son test PCR ? 

 
Les prélèvements nécessaires au test PCR (par le nez) peuvent être réalisés dans un laboratoire ou un centre de prélèvement privé ou public.
 
Les tests sont pris en charge à 100% par l’Assurance maladie. 

En cas de cluster ou pour les personnes dépendantes, des équipes mobiles composées de professionnels de santé hospitaliers et/ou libéraux peuvent intervenir pour organiser des prélèvement sur le terrain. 

En tout, ce sont 10 000 tests qui peuvent être analysés chaque jour dans les Hauts-de-France. 

 

Une fois diagnostiqué quelle sera la durée de l’isolement et quel suivi sera mis en place ? 

La durée de l’isolement sera fixée par un professionel de santé selon l’ARS. Le but étant d’empêcher la propagation du virus. Cet isolement peut se faire à votre domicile et ou si c’est impossible dans un lieu d’hébergement dédié. 

Pendant toute cette période d’isolement, l’ARS organise un suivi quotidien via des échanges téléphoniques et l’envoie d’un SMS de rappel quotidien. 

Ce suivi ne concernera que les conditions d’isolement. Le suivi médical des malades reste à la charge des professionels de santé habituels. 

 



Source link

A lire aussi

en Belgique, 20 000 personnes sont décédées des suites du Covid-19

adrien

“Ici-bas”, le premier roman de l’auteur lorrain Pierre Guerci raconte les derniers jours d’un père

adrien

Confinement : solitude, angoisse, espoir, ce que racontent les témoignages recueillis par les archives des Vosges

adrien

François Grosdidier élu maire de Metz, “ces six années seront denses”

adrien

Un wrap et un samosa envoyés dans l’espace atterrissent finalement à Caix dans la Somme

adrien

À Sanofi Compiègne, les salariés suivent l’appel national à la grève sur fond de plan social

adrien