weighexperts.com
Image default

Antony Gautier (DVG) en arbitre du second tour



Le natif de Bailleul, passé par l’équipe municipale de Martine Aubry de 2014 à 2020, est arrivé en tête au premier tour.

« Les modèles de séries temporelles à coefficients dépendants du temps. » C’est pour le commun des mortels totalement incompréhensible, mais c’est pourtant ce qui devrait nous permettre de mieux comprendre Antony Gautier, 42 ans, candidat DVG arrivé le 15 mars en tête des élections municipales à Bailleul. 

Le football, la politique… et la recherche

Arbitre international de football. Ancien adjoint aux Sports de Martine Aubry à Lille. Marié et père de trois jeunes enfants. Et docteur en mathématiques, maître de conférence à l’université de Lille ; sa thèse de doctorat portait sur ces mystérieux modèles de séries temporelles… 

« Ces huit longues années d’études ont forcément influencé mon caractère« , explique Alain Gautier. « Je suis matheux : cartésien, pragmatique, rigoureux, calme, réfléchi, équilibré. » Terriblement équilibré. Terriblement habile pour nous faire croire que son équation personnelle est simple à résoudre, que sa famille est sa priorité, qu’il aime Bailleul et les bailleulois, qu’il entend défendre les valeurs de justice, d’équité et de solidarité qui sont les siennes. Trop beau. Trop lisse. La vérité, c’est que ce grand gaillard d’1m85, qui n’a pas peur de se faire insulter durant 90 minutes par 80 000 supporters survoltés, capable de résister à des pressions énormes, est toujours sous contrôle. 

Difficile de lui faire avouer que ses 26,71% obtenus au soir du 15 mars l’ont surpris. Il y a d’abord le discours convenu : « Non, pas surpris. Les retours sur le terrain étaient bons. On a fait une campagne de proximité. Ça a été payant. Rien n’est joué pour autant. » Mais en insistant peu, le ton change : « Oui, surpris quand même. C’est la première fois à Bailleul qu’un maire sortant n’arrive pas en tête au premier tour. Je le prends comme un signe d’encouragement. » 

Une expérience dnas l’équipe de Martine Aubry

Antony Gautier se livre sans se découvrir. C’est un flamand. Un gars sympathique avec qui on aime parler autour d’une bonne bière, sans qu’on sache, au moment de se quitter, qui il est vraiment. Idem lorsqu’on tente d’évoquer son passage chez Aubry. « Ça été une expérience formidable« , raconte Antony Gautier. « J’ai eu la chance d’avoir à gérer 300 agents, 20 millions de budget et 58 millions d’investissements. C’était très enrichissant. J’ai beaucoup appris. » Mais là encore, en insistant un peu, l’ancien adjoint aux Sports de la ville de Lille avoue que « la politique oblige à des écarts qui ne me conviennent pas. » Il en a déjà trop dit. Fin des confidences.

Elle est maline, Martine Aubry, lorsqu’elle va chercher Antony Gautier pour les élections municipales de 2014. C’est une belle prise. Il est déjà une vedette dans le milieu du football. Il a déjà été sacré deux fois meilleur arbitre de Ligue 1. Le Nord est fier de l’enfant prodige : plus jeune arbitre au plus haut niveau en 2007 à l’âge de 29 ans, promu à l’international seulement deux ans plus tard.

Il est partout : en championnat, en Coupe de France, en Coupe de la Ligue, en Ligue des Champions, en Europa League… etc. Il est l’un des meilleurs arbitres en France, dans le Top 30 en Europe. « J’étais actif dans monde sportif régional« , se souvient Antony Gautier, « et même si la politique m’a toujours intéressé, je n’étais pas prêt à me lancer. Je n’avais fait qu’un bref passage au PS, de 2012 à 2014. Mais Martine Aubry m’a contacté et m’a proposé de la rejoindre. » 

Difficile de résister. En juillet 2013, Antony Gautier est « convoqué » en mairie de Lille. Il n’est pas prêt d’oublier la date. Ce jour là, sa petite dernière, née prématurée, sort de la maternité. D’abord chargé des sports, le nouvel élu se verra ensuite confier l’Enseignement Supérieur et la Recherche. Lucide, Antony Gautier a bien conscience que son exposition dans un sport hyper médiatisé, sa notoriété sur les terrains, l’aident encore aujourd’hui en politique. « Sinon, vous-mêmes, les journalistes, vous ne m’appelleriez pas…« 

L’influence du grand-père

Le sport, c’est donc la grande affaire d’Antony Gautier. « Jamais je n’avais prévu que ça devienne mon métier. » Footballeur à huit ans, arbitre à 15 ans. Quand il commence chez les poussins, au Sporting Club Bailleulois, c’est son grand-père qui l’emmène sur les terrains, le samedi après-midi. On sent bien que ce grand-père, Albert, décédé en 1992, a eu de l’influence. Lui aussi avait un pied dans le football et un autre en politique. « Il était dirigeant et entraîneur à Aire-sur-la-Lys et adjoint au maire de Bailleul. Je suis dans la continuité. C’est mon héritage… sauf que moi je suis de gauche ; ma famille était plutôt à droite. » 

Milieu modeste. Le père était vendeur dans le magasin familial (« Les Vêtements Gautier », une institution à Bailleul durant 30 ans, jusqu’à sa fermeture en 1995) avant de devenir représentant. La mère employée de banque. 

Devenu père à son tour, Antony Gautier a dû faire des choix. Il est en détachement de son poste de maître de conférence et il a mis entre parenthèses sa carrière d’arbitre international. « Je me suis posé » dit-il. La gestion du temps, c’était déjà son sujet de thèse. Le 28 au soir, il saura comment s’occuper ces six prochaines années.

Les candidats au second tour à Bailleul
  • Antony Gautier (Divers gauche), « Bailleuloises, Bailleulois »
  • Marc Deneuche (Divers centre.) : « Fier de faire vivre Bailleul »
  • Joël Decat (Écologiste) : « Unis Pour Bailleul »



Source link

A lire aussi

Les coiffeurs de Picardie récupèrent les cheveux coupés pour lutter contre la marée noire à l’Île Maurice

adrien

mieux qu’hier, moins bien que demain

adrien

les championnats de France annulés à cause de la tempête, une décision « qui a déplu à beaucoup de monde »

adrien

maintenant faut-il faire la seconde dose du vaccin d’AstraZeneca pour les personnes déjà vaccinées ?

adrien

Déconfinement à Metz : les belles échappées dans un rayon de 100km

adrien

en Belgique, 68 communes ont atteint le seuil d’alerte

adrien