weighexperts.com
Image default

A Vagney, le théâtrophone de la compagnie le Plateau ivre vous raconte des histoires au téléphone


Les comédiens ne peuvent plus jouer dans les salles? Qu’à cela ne tienne. A Vagney, les comédiens du Plateau ivre remettent au goût du jour une invention du XIXème siècle : le théâtrophone. Ils appellent des habitants pour leur jouer par téléphone des petites scènes de dix minutes.

« On est très contents de pouvoir encore jouer mais c’est évidemment un peu frustrant de ne pas être en face à face avec le public, d’autant que l’on a un superbe théâtre en plein air », explique Sébastien Houbre, un des responsables du Plateau ivre. Depuis près de 20 ans, ils font vivre le théâtre à Vagney et dans les Hautes-Vosges avec leur théâtre de verdure, une salle hors du temps, en plein air avec des gradins en pierre au milieu d’une clairière en pleine forêt vosgienne.

Sur la scène du Théâtre de verdure mais avec un public au bout du fil.

© Stiliana Peev/Francetv


En plein air mais bloquée tout de même. Alors ils ont inventé de nouvelles formes. Toute l’après-midi du dimanche 21 mars 2021, neuf comédiens professionnels et amateurs contactent les personnes pré-inscrites grâce à leur théâtrophone. Une ligne dédiée sur laquelle ils vous racontent une histoire au bout du fil. Des pièces courtent d’une dizaine de minutes écrites à partir d’anecdotes déposées par les habitants.

Debout dehors à côté d’un brasero, la comédienne Heidi Brouzeng raconte: « la musicienne était grande, fine, légère…aussi légère et humide que de la brume. ».

Elle explique: « c’est une façon de maintenir le lien avec le public en leur apportant un peu de poésie, un peu de rêve…C’est un univers phantasmé mais par les oreilles. »

Véronique Berger est une des bénéficiaires des histoires: « sans préambule, j’ai entendu une voix qui m’a dit il faut que je te raconte quelque chose. Ca sollicite énormément notre imaginaire. On voit des images des personnages, un univers, une époque. On est partie prenante puisqu’on construit un petit peu l’histoire que nous renvoie par les mots la comédienne. »

Invention du XIXème siècle

Le Théâtrophone c’est une vieille invention lancée en1881 par un certain Clément Ader. Un ingénieur français passionné d’aviation. C’est lui le premier qui remplace le cerclage de roues en fer des vélocipèdes par du caoutchouc. Il imagine un réseau téléphonique relié à l’Opéra de Paris qui permet aux riches parisiens d’écouter de la musique en restant chez soi. Le développement de la TSF va sonner le glas du système dans les années 1930.

Le théâtrophone de l'Opéra de Paris revisité par les Vosgiens.

Le théâtrophone de l’Opéra de Paris revisité par les Vosgiens.

© Plateau ivre

 

Collectes de paroles

Ces spectacles courts s’inscrivent dans les Equinoxes. Des mini-festivals au printemps et à l’automne dans la communauté de communes des Hautes-Vosges où se rencontrent comédiens professionnels et amateurs. Pour écrire ces récits téléphonés, ils ont travaillés ensemble pendant trois week-ends dans des ateliers d’écritures en partant de collectes de paroles sur le territoire. Ils ont demandé aux Vosgiens de leur raconter leurs souvenirs de fêtes et de bals populaires.

Le Plateau ivre espère proposer pour son solstice d’été un bal populaire théâtralisé…cette fois avec un public bien présent.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source link

A lire aussi

huit pompiers humanitaires partis en Haïti pour apporter leur aide après le tremblement de terre

adrien

« c’était le moment », confie Fulvio Luzi après le départ de son frère Bruno, entraîneur du club depuis 2001

adrien

les prévisions de ce lundi de Pâques et des prochains jours

adrien

« Une goutte de sang vaut mille amis ! », Une mini-BD pour sensibiliser au Don du sang

adrien

Boulogne-sur-Mer. À domicile, Jimmy Gressier sacré champion de France du 10 km

adrien

le chanteur populaire roubaisien HK arrête ses déplacements

adrien