weighexperts.com
Image default

à quand la fin de la pluie et le début de l’été ?

Notez cet article



La première quinzaine de ce mois de juillet 2021 n’avait pas le goût des vacances et du farniente en Lorraine, la cause aux anticyclones absents de notre région. Alors l’été ça commence quand ? Les réponses de Philippe Verger, prévisionniste à Météo France.

Après un mois de juin très chaud en Lorraine et dans le Grand Est et un début juillet très humide avec son lot de pluies diluviennes et d’inondations nous sommes allés poser cinq questions de saison à Philippe Verger, prévisionniste à Météo France :

  • Qu’est-ce qui explique le temps exécrable de ce début juillet ?

Nous ne sommes pas dans les conditions anticycloniques habituelles de l’été. Nous ne sommes pas protégés comme l’Espagne et l’ouest de la France par ces anticyclones. C’est une situation que l’on observe depuis fin juin après la vague de chaleur qui était proche d’une canicule. Depuis, le temps instable et humide s’est installé, c’est à la fois la durée et l’intensité des précipitations qui ont conduit aux inondations de ces derniers jours sur des sols déjà saturés.

  • Ce phénomène est-il lié au réchauffement climatique ?

Je ne pense pas qu’on puisse le dire. Ça n’est pas le premier mois de juillet pourri que l’on observe en Lorraine. Dans le cas des supers canicules qu’ont connu le Canada et les Etats-Unis récemment on peut vraiment faire le lien avec le réchauffement climatique, là je ne me hasarderais pas à le faire. Ce sera au climatologue de le dire en comparant le phénomène de précipitations intenses aux années précédentes.

  • Quand l’été va-t-il commencer en Lorraine ?

A partir de demain, samedi 17 juillet, l’anticyclone arrive et on revient dans des normales de saison, avec de moins en moins de pluie et des températures qui se réchauffent. On devrait garder ce temps estival toute la semaine et un temps orageux devrait se mettre en place le week-end prochain. Avec les précipitations qui sont tombés, la période risque néanmoins d’être plutôt moite.

  • Y a-t’ il un risque de canicule pour cet été ?

Ce risque est présent, a priori pas pour cette fin juillet ni pour la deuxième quinzaine d’août quand les nuits s’allongent, mais début août peut-être, par contre il est encore tôt pour le dire. Pour info, une canicule c’est trois jours et trois nuits de fortes chaleurs d’affilée, avec autour de 33-35 degrés minimum le jour et 19-20 degrés la nuit.

  • La météo est-elle de plus en plus difficile à prévoir ?

Non, ça serait plutôt le contraire car les outils s’améliorent, on prévoit de mieux en mieux, après pour les évènements très localisés comme les orages c’est difficile de dire précisément où ça va tomber. C’est plus simple avec une canicule qui va être généralisée à la région.

Prévisionniste et climatologue, quelle différence ?

Ce sont deux métiers très différents que l’on confond souvent. Le climatologue est un chercheur en environnement qui analyse l’évolution du climat sur le long terme. Il va faire le bilan d’un phénomène météorologique sur une période et le comparer aux années précédentes par exemple. Le prévisionniste ou météorologue travaille lui sur le temps présent et l’avenir à court terme. Il prévoit plus ou moins précisément qu’elle sera la météo des semaines à venir en décryptant les phénomènes atmosphériques.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source link

A lire aussi

En 2018, un rapport du sénateur de l’Aisne Yves Daudigny alertait sur la pénurie de médicaments de réanimation

adrien

Covid-19 ou allergies saisonnières ? Les réponses rassurantes d’un médecin de Lille

adrien

Projet Rockwool à Soissons : avis défavorable du commissaire-enquêteur

adrien

La radio fête ses 100 ans et les radios libres leurs 40 ans. Retour sur l’aventure de Lorraine Cœur d’acier

adrien

5800 demandeurs d’emploi supplémentaire en juin dans les Hauts-de-France

adrien

choc et incompréhension après le massacre d’une trentaine d’animaux dans le Pas-de-Calais

adrien