weighexperts.com
Image default

à Lille, où le port du masque est désormais obligatoire, le réflexe n’est pas encore acquis



Le port du masque est obligatoire depuis ce lundi 3 août à minuit, dans les communes de la métropole lilloise. Passée la prévention, la police s’apprête à sévir.

Ce lundi, en arpentant les rues les plus fréquenteés de Lille, on pouvait voir plusieurs personnes non-porteuses de masques. La mesure est pourtant en vigueur depuis la nuit du dimanche 2 au lundi 3 août, à minuit, dans les communes de la métropole. « Vous avez dû trouver pas mal d’affichage… » rappelle un policier à un homme qui indiquait ne pas le savoir.

Car pendant la visite du Premier ministre Jean Castex dans la ville – où il a appelé à « ne pas baisser la garde » pour éviter un reconfinement généralisé – la police était encore en opération prévention. De quoi mettre la puce à l’oreille à certaines personnes. « J’ai vu des flics et je me suis dit : ‘Oh la la, on va mettre le masque parce qu’à tous les coups ça doit être obligatoire ! », glisse une femme. « J’ai un peu regardé autour et tout le monde l’avait.« 

« Moindre mal »

« Je redoute le moment où il fera un peu plus chaud parce que ça peut devenir un petit peu étouffant« , craint un homme. D’autres expliquent le porter uniquement par obligation.

Covid-19 : à Lille, où le port du masque est obligatoire, le réflexe n’est pas encore acquis

« Si on peut éviter de se retrouver avec une rentrée confinée, prendre des petites mesures de sécurité comme ça, je pense que c’est un moindre mal » estime au contraire une jeune femme.

À la Citadelle, si plusieurs sportifs couraient avec leur masque, c’était loin d’être le cas pour tout le monde… « C’est surtout quand il fait chaud, donc… c’est dur ! J’essaie de le mettre quand même« , souffle un joggeur. « C’est un peu gênant, à vrai dire. Ça n’empêche pas de respirer mais on sent que ça se met vite à coller avec la sueur« , regrette un autre.

Les lieux publics concernés pour le port du masque sont :

  • des zones piétonnes, permanentes ou temporaires
  • des zones où la circulation routière est limitée à 20 km/h et où les piétons ont la priorité absolue, c’est-à-dire les quartiers commerciaux, les centre-villes et les centres historiques
  • des galeries commerciales et les espaces de stationnement attenants des grandes et moyennes surfaces
  • des marchés de plein air
  • des abords et espaces de stationnement, des gares, métro, gares routières, aéroports, aérodromes
  • des parcs, jardins et espaces aménagés en bord de cours d’eau

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source link

A lire aussi

« Il y aura forcément des conséquences dans la région » selon Xavier Bertrand

adrien

Idées de sorties en Picardie pour le week-end des samedi 26 et dimanche 27 septembre 2020

adrien

ouverture de la saison de la pêche au brochet, le carnassier est l’objet de tous les soins

adrien

Le Losc gagne à Montpellier mais perd la tête à la différence de buts

adrien

18 mois avec sursis et une interdiction d’exercer requis contre le brigadier « chef de clan », délibéré le 13 mai

adrien

les prévisions pour ce dimanche 30 août et pour les prochains jours

adrien