weighexperts.com
Image default

à 19 ans seulement, ce jeune footballeur d’Epinal a créé Sundej, un service de livraison de petits-déjeuners

Notez cet article


Rencontre avec Valentin, 19 ans, footballeur au SAS Football Épinal mais aussi étudiant en école de commerce et entrepreneur. Sa microentreprise, Sundej, propose des livraisons de petits-déjeuners dans le Grand Nancy, pour les particuliers comme les entreprises.

Ses commandes à peine préparées et livrées à Nancy et alentours, Valentin part s’entraîner au foot à Épinal, avant de retourner en cours à Nancy en début d’après-midi. Valentin Delabarre, 19 ans depuis mars, est défenseur au SAS Football Épinal. Étudiant en management du sport en école de commerce, il a créé sa propre microentreprise en novembre 2020. Sundej propose un service spécialisé dans la livraison de petits-déjeuners à Nancy, sur un rayon de 20km.

Des journées bien remplies

Une journée type pour Valentin, c’est un réveil aux alentours de 6 heures, avec la préparation des petits-déjeuners, qu’il part livrer à Nancy et alentours, de 7h à 8h30. Ensuite, direction Épinal, pour son entraînement de football, à 10h sur le terrain. Mais le jeune homme ne s’arrête pas là, puisqu’il est de retour à Nancy à 13h30, pour suivre ses cours. “Je suis un peu débrouillard et autonome, mais je ne me sens pas différent des autres jeunes”, explique humblement le footballeur. 

Valentin Delabarre, 19 ans depuis mars, est défenseur au SAS Football Épinal.

© France 3 Lorraine

J’ai du mal à rester tranquille, j’aime créer.

Valentin Delabarre, footballeur, entrepreneur et étudiant en école de commerce de 19 ans

En novembre dernier, en pleine crise sanitaire, le jeune footballeur originaire de Lunéville, a décidé de créer sa propre entreprise, pour appliquer de façon concrète ce qu’il apprend en cours. “J’ai du mal à rester tranquille, j’aime créer”, avoue Valentin qui, malgré son jeune âge, foisonne déjà d’idées et ne s’arrête jamais. “Je suis sportif de haut niveau, mon père est chef pâtissier et j’ai à cœur d’appliquer ce que j’apprends en cours. On ne peut pas se contenter du théorique, je voulais du concret”, ajoute l’étudiant en 1ère année à l’École de commerce Pigier à Nancy.

“Le repas le plus important de la journée” 

Le service de livraison Sundej propose une boisson chaude, une viennoiserie, un morceau de pain, du beurre et un jus, le tout pour moins de 7 euros. Mais aussi des formules de brunchs personnalisables de 13 à 20 euros environ. “Mon père est chef pâtissier et le petit-déjeuner, c’est le repas le plus important de la journée”, raconte avec enthousiasme Valentin.

Sundej, un service de livraison de petits-déjeuners et brunchs à Nancy en environs.

Sundej, un service de livraison de petits-déjeuners et brunchs à Nancy en environs.

© Valentin Delabarre

Avec plusieurs choix de formules et de brunchs pour les particuliers comme les entreprises, la microentreprise rencontre un certain succès et commence à prendre de l’ampleur. Valentin et son camarade footballeur Arthur livrent déjà une quarantaine de clients par semaine. Arthur Scheuer, son camarade à l’internat et en section sportive à Épinal, à présent joueur du FC Saint-Max Essey, l’a en effet rejoint dans l’aventure deux mois après la création de Sundej. Il est aussi étudiant dans la même école de commerce.

L’objectif à présent pour Valentin Delabarre, être diplômé de son école de commerce, développer Sundej et progresser dans l’équipe de football d’Épinal.



Source link

A lire aussi

Ouverture de l’enquête publique environnementale sur le canal Seine-Nord-Europe

adrien

“je dois en avoir près de 30 000”

adrien

des flocons et le retour du froid

adrien

Rugby : les joueuses de Villeneuve d’Ascq (LMRCV) vont devoir jouer à l’autre bout de la France

adrien

les agriculteurs du Nord et du Pas-de-Calais craignent une baisse de leur rémunération

adrien

qui décide de l’annulation d’un événement en raison de la pandémie ?

adrien